SPIRITUALITÉ ET COACHING (2)

CHANGER POUR VIVRE

Qu’est-ce qu’un voyage spirituel ?

Trois façons d’encourager ses clients à faire un voyage spirituel et à se focaliser sur sa vie spirituelle.

Tout d’abord, ils peuvent méditer grâce à la méditation en pleine conscience (Jon Kabat Zinn ou Christophe André) ou la méditation bouddhiste (Thich Nhat Hanh, village des pruniers). Chris

Wesley nous dit « nos esprits sont constamment « bombardés » de pensées. Certaines sont positives, certaines sont négatives. La plupart du temps nous les observons comme si nous étions au cinéma. Parfois, on peut diriger nos pensées, en se focalisant sur un problème ou en évitant des sujets /images déplaisantes. La méditation est un moyen de ralentir et de contrôler votre esprit pensant » (1)

Entourez-vous de belles choses, baissez la lumière, utilisez de l’encens, des bougies (dans des verres pour éviter tout danger) ou des huiles essentielles, aller vous assoir en tailleur sur un coussin prévu à cet effet, si vous avez mal aux genoux, mettez une couverture sous ceux-ci ou sur une chaise. Expérimentez, soyez à l’aise…Fermez les yeux. J’ai même pratiqué de la méditation debout (merci à ma prof de yoga). Commencez par 15 mn puis allez jusqu’à 1 heure. Il n’est pas nécessaire d’obtenir des effets comme ceux décrits dans le film Khumbh Mela , sur les rives du fleuve sacré ( film de Pan Nalin , 2014).

L’esprit méditant a besoin d’un point sur lequel focaliser cela peut être la respiration. Respirer normalement puis de plus en plus lentement en pensant inspire ou expire, pensant que vous le faites. Même 5 mn de cette technique debout ou assis peut vous relaxer avant un examen ou un entretien et vous amener à voir les choses sous un autre angle.

J’ai moi-même un livre intitulé « 90 secondes de pause » de Rolf Herkert , dans ma voiture (pendant les embouteillages, les yeux ouverts ou à l’arrêt, en fermant les yeux) , qui est très utile et particulièrement efficace.

Est-ce qu’il existe une spiritualité laïque ?

Le second moyen de se rapprocher de ses objectifs spirituels est de se promener dans la nature. Ce qui vous aidera à être en bonne santé et en forme aussi bien qu’à penser, à réfléchir. Pendant que vous marchez, vous vous recentrez sur vous-même, votre corps et votre environnement

C’est quoi l’amour spirituel ?

Une troisième façon de vous relier à à l’amour spirituel et à votre spiritualité serait de lire des philosophes ( anglais, allemands, français , grecs et également asiatiques). Pour n’en citer que quelques uns de mes préférés( qui feront peut-être un jour l’objet de fiche de lecture…) : Charles Pépin , Jean-Michel Serres, Wendy Brown Stéphane Hessel, Hannah Arendt Simone de Beauvoir, Albert Camus, Voltaire, Rousseau, Krishnamurti Simone Weill, Alexis de Tocqueville, Kant, Heidegger, Nietzsche, Schopenhauer, Sloterdijk , Primo Levi, Gayatri Spivak Aristote, Platon, Epicure, Confucius, Lao Tseu, Maria Zambrano ,Hypatie d’Alexandrie, Angela Davis, Erasmus,Huygens, Spinoza, Gandhi…

(1) Uklifecoaching.org/meditation.htl

LA SPIRITUALITÉ EST-ELLE LIEE AU COACHING ? (1)

CHANGER POUR VIVRE

Spirituel peut vouloir dire spiritualité, de l’ordre de l’âme , du sens de la vie ou de la religion

On peut être touché/e très profondément par une chanson ( même sans comprendre le sens des paroles, par une voix , une peinture, un paysage etc.

On peut apprécier les chansons d’Adèle, les chants tibétains, You say de Lauren Daigle , Oceans de Hillsong chantée par Taya Smith ou celles de Tokyo Hôtel , ou les musiques celtes ou celles d’Hans Zimmer ou les chants grégoriens ,Muse , U2 ou Rammstein, l’Opéra ou la musique de Caravan Palace ou de Jain ou le Rap et le Reggaeton …ou les peintures aux sujets bibliques …ou non…Souvent le client vient chercher ce qu’il ne peut pas décrire …. un sentiment , une sensation, un manque…non physique, non palpable.

Pratiquer la méditation ou le yoga touche quelque chose de profond également et peut être un allier si les objectifs des clients sont d’ordre spirituel.

Le coaching à visée spirituelle est le même que celui que nous pouvons avoir expérimenté ou de l’idée que nous nous faisons du coaching en général, avec des éléments spécifiques qui le distinguent. Ces éléments sont basés sur l’idée de « conscience » et spécialement sur le fait que l’expansion de notre propre conscience est maintenant possible -et est même requise-pour une vie meilleure. De plus, les séances de coaching axées sur la spiritualité, encourage et aide la personne coachée à avoir un sentiment de plénitude. Comme l’explique les documents de l’IASC, ce sentiment décrit une intégration de toutes les parties de l’être humain- corps, esprit, cœur, intelligence, et âme- ce qui produit une personne qui fonctionne en pleine possession de ses moyens. A travers les séances de coaching axées vers la spiritualité, l’on peut dépeindre et redéfinir le sens de sa vie et commencer à se sentir complètement habile et capable à être le maître de sa vie. Ceci apparaît car les clients ont accès à plus de notions authentiques pour eux-mêmes, ils cessent de vivre par procuration, ils connaissent qui ils sont en tant qu’êtres humains et découvre une connexion véritable à la vie, aux dimensions spirituelles , à leurs propres rêves et aux autres personnes- ce qui conduit à plus de possibilités, un plus grand potentiel, un plus grand accomplissement et une expression plus pleine de leur pouvoir personnel (sur eux-mêmes et non sur le Monde ou les autres). (1)

En France, il est très rare de parler de sa religion en public.

J’ai donc été très étonnée quand j’ai vécu aux Pays-Bas que la religion soit demandée dans des papiers administratifs. La France est un pays laïc dans ses institutions, son gouvernement etc. Nous n’avons pas écrit « In God we trust » (nous croyons en Dieu) sur nos billets, comme en Amérique et notre président ne le devient pas en jurant sur la Bible. Les fonctionnaires n’ont pas le droit de montrer des signes de religion, tout particulièrement les professeurs, et tout le personnel qui voit du public. Les français peuvent exprimer leur religion dans l’espace personnel. Même s’il y a eu séparation de l’Eglise catholique et de l’Etat depuis de nombreuses années , on peut dire que le catholicisme a  cependant un impact sur les habitudes et dans la vie de tous les jours de la société française.

Le coach en spiritualité ne fait pas de prosélytisme !

Tout d’abord, le fait que le coaching soit axé sur la spiritualité/la religion, ne fait pas du coach un rabbin, un imam ou un prêtre.

Mais si le coach et le client partagent la même religion, dans ce cas, cela peut être utile pour comprendre le client. si tel n’est pas le cas , ce sera un défi pour le coach  , qui verra ainsi le monde sous un angle différent ; ce qui sera profitable aux deux personnes, afin de étendre et d’approfondir des pensées spirituelles. Le coach sera tolérant, amical, positif et ouvert d’esprit et comme toujours avoir un grand sens d’humour (voir article sur les euphémismes) et être capable de rire (tout en étant respectueux pour ses propres choix) à propos de ses convictions et être très bienveillant avec les convictions de ses clients afin de ne pas les contrarier.

Ensuite,  » coaching spirituel ne veut pas dire coaching religieux » ; parfois les clients pensent (très souvent vers 50 ans, mais de plus en plus même vers 20 ou 30 ans) que la vie n’a aucun sens, qu’ils ont atteint le haut du triangle de Marslov (sur les besoins primaires et secondaires des individus) et qu’ils ont besoin « de plus ». Le coaching axé sur la spiritualité permet « d’avoir une vraie maîtrise sur soi-même, une intuition éveillée, une meilleure santé, une créativité accrue, de meilleures relations, une stabilité financière, une maîtrise de la vie réelle, une expansion de ses affaires et un magnétisme personnel. » comme nous le décrit l’IASC. (1)

RELATIONS ET COACHING (3)

CHANGER POUR VIVRE

Qu’est ce qu’une relation saine ?

Le travail du coach et du client n’est plus le même, il est plus profond après que le client est abandonné ses pensées limitantes. Ce ne sont pas les événements qui sont importants, mais la réaction du client envers ceux-ci. Le point le plus crucial est que le client doit réagir aux événements, MAINTENANT, pas avec de vieilles pensées ni de vieux schémas d’interprétation, qui sont devenus complètement obsolètes (beaucoup d’adultes réagissent sans s’en apercevoir, comme quand ils avaient 6/7 ans). Si une personne face à un problème utilise les mêmes réponses, les mêmes (« mauvaises/négatives ») ressources, il obtiendra toujours les mêmes (« mauvais/négatifs ») résultats/actions. Certaines personnes ont / répètent les mêmes schémas (relations, mariage/divorce, travail) sans en avoir conscience et sans changer des points dans leur vie. Si le client ne décide pas de changer les séances de coaching arriveront dans une voie sans issue.

De quoi sont faites les séances de coaching en relations ?

Les séances de coaching concernant les relations traitent du romantisme, de la sexualité, de mariages, de divorces, d’interactions avec la famille ou les collègues de travail, le jugement négatifs de certains/es personnes/partenaires professionnels ou des conflits non résolus entre amis. Bien sûr, le coach prendra soin de vérifier que le client n’a pas besoin d’un thérapeute avant de traiter ces sujets de manière consciente.  Le coach doit rester calme et maintenir une certaine distance. Pour commencer on peut observer les points positifs et les points négatifs ; si une personne voit un ami ou un membre de sa famille, 10 fois et qu’au moins après 3 fois , elle se sent frustrée, confuse, utilisée, complètement « vidée », triste ou heurtée, on peut considérer/qualifier cette relation de négative .

Le client pourrait se poser ces questions :

 » C’est quoi une relation d’amour ? Qu’est-ce qui définit un couple ? C’est quoi une relation de couple saine ? Souvent , aussi chercher de nouveaux amis, de nouveaux partenaires professionnels ou amoureux, un nouvel employeur (voire créer son entreprise), etc. Si cela fait partie de ses objectifs.

Il pourrait utiliser l’exercice suivant : penser à son nom à la place de dire « je » ce qui entraîne, une distanciation entre le client et ses sentiments et les relations seraient nommées 1, 2, 3 (le 1, étant ceux avec qui vous vous entendez le mieux). Dans cette liste, la personne avec laquelle vous vous entendez le mieux, en haut de la liste, étant vous-même bien entendu. Le client peut parfois être ennuyé, déçu, triste, énervé, voire en colère car le topique est très intime, et profond. Le coach l’amènera vers la joie, en utilisant des moments de visualisation (par exemple avec « Le lieu magique » en Hypnose/PNL), en restant spectateur/ observateur des situations, en faisant imaginer des dialogues pendant lesquels le client parle à son « ami » (lui-même). Les clients peuvent imaginer qu’ils sont des ballons qui flottent dans le ciel qui peuvent tout entendre et tout voir en étant en sécurité

RELATIONS ET COACHING (2)

CHANGER POUR VIVRE

Qu’est-ce qu’une relation amicale ?

Les clients peuvent avoir envie de travailler de manière apaisée et consciente, sur leurs relations amicales ou autres.

Tout d’abord, pour avoir de bons et positifs amis (pour quelqu’un qui est seul ou a des amis négatifs). Comment créer de nouvelles relations, transformer les mauvaises relations en bonnes relations, ou lâcher prise et les laisser s’en aller (peut-être dans le passé ont-elles eu une utilité, mais le client a progressé, a mûri et ces relations ne le satisfont plus). Personne ne peut changer autrui, les clients doivent changer eux-mêmes.

Quelle est la valeur de l’amitié ?

Deuxièmement, le client veut parfois sortir de relations néfastes pour eux (amis, mariage, travail, enfants-parents), ceci est souvent lié à des problèmes de mauvaise estime de soi et de pensées limitantes. Le coach laissera toujours le client prendre ses propres décisions, et ne l’influencera nullement (il est là en tant que facilitateur, révélateur il aide à clarifier les problèmes et à mettre en lumières les ressources que le client a. Si garder une relation qui est négative pour vous ne vous satisfait pas, vous devez vous en extraire ou changer vous-même. Le client doit être conscient de cela, s’il décide de partir c’est son propre choi

Qu’est-ce qu’une relation intime ?

Troisièmement, le client souhaite avoir un amant ou commencer une nouvelle relation amoureuse. Beaucoup de personnes ont en tête le film Hitch / Expert en séduction où Will Smith coache son banquier qui a des soucis amoureux ( film amusant au demeurant, mais loin de la réalité des séances de coaching). Le coach devra regarder si le manque de relations ou d’amour de son/sa client/e conduit également celui-ci travailler de trop nombreuses heures, à trop boire d’alcool, à trop fumer ou à trop manger ou de manière non saine. En effet, la plupart du temps quand une personne se sent peu ou non aimée, elle commence souvent par mettre sa santé en péril. C’est pourquoi le questionnaire de santé de la première séance est si pertinent (même dans un cas de travail sur les relations.

RELATIONS ET COACHING (1)

CHANGER POUR VIVRE

C’est quoi une relation saine ?

Cela soulève un point très important car le coach se doit d’avoir une relation conviviale, bienveillante et professionnelle, il doit être proche (mais pas trop intime), donc il faut être très prudent (trop proche et le/la client/e peut ressentir cela pour de l’intrusion, et pas assez proche et le /la client/e peut avoir le sentiment d’être « abandonné/e », laissé/e à ses problèmes).

Il est très important de d’être prudent en ce qui concerne, nous pourrions dire la manipulation. En ce qui concerne le triangle de Karpov (Victime, Persécuteur, Sauveur), il convient d’éviter les personnes qui veulent rester dans ces distorsions de relations, avec leurs amis, leur famille, leurs collègues, leur employeur, leur mari ou leur femme, mais également avec leur coach. Si le client ne désire pas changer, car il retire des bénéfices (ou en a retiré) et s’il ne souhaite pas travailler sur ce sujet, il est préférable d’arrêter les séances, car le client perd son temps et vous fera perdre le vôtre en tant que coach.

Qu’est-ce que la véritable amitié ?

Puis, certains clients voudront être votre ami, voire même vous séduire (comme cela peut arriver en psychanalyse, « transfert »), cela doit être discuté si cela apparait, de manière amicale et bienveillante, mais ferme, comme cela serait le cas avec une personne qui vous ferait des avances sexuelles ou affectives. Quand les personnes sont rejetées, elles deviennent très agressives, dépressive ou suicidaire, et même méchante gratuitement (mensonges, rumeurs etc.).

Tout bien considéré, le coach restera amical, calme rappellera au client que les séances sont faites dans le cadre d’un travail, la relation bien que bienveillante n’est pas une relation d’amitié ou d’amour. Une certaine distance est requise entre le coach et le/la client/e.

De plus, les clients étant en plein divorce ou ayant mis fin récemment à une relation amoureuse ne sont pas en état psychologique / physique, pour se consacrer pleinement à un travail de coaching.

COMMENT UTILISER LE MODELE « G.R.O.W. » ?

CHANGER POUR VIVRE

G.R.O.W. ( GRANDIR/ POUSSER )

Cinq questions qui aident le/la client/e à avancer sur leur chemin et leur progression .

  • Quelles sont les options d’actions avec lesquelles vous vous sentez confortable ?
  • Qui ou qu’est-ce qui pourrait vous arrêter ?
  • Quand/ A quelle date allez-vous faire cette/ces actions ?
  • Pouvez-vous êtes plus spécifique, s’il vous plait ?
  • Avez-vous maintenant la sensation /le sentiment d’avancer ?

Le fait d’écrire, de dire et de spécifier les actions et la date d’actions engage le/la client/e dans un processus de changement.

LIMITES STRESS ET ACCOMPAGNEMENT

CHANGER POUR VIVRE

Pourquoi le coaching, l’accompagnement est-il efficace ?

« Le coaching est lié au changement : si vous continuez à faire, ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez toujours les mêmes (mauvais) résultats » (s’attendre au contraire serait assimilé à un début de folie)

Tout d’abord, les habitants du monde entier pourraient apprendre à faire de l’humour (noir ?) et des « understatements » (euphémismes) comme le font si bien les anglophones (« Houston, We’ve got a problem » / nous avons un problème  -message envoyé par les astronautes de la mission Apollo 13, alors qu’un réservoir avait explosé) ou le capitaine Lawrence Oates , un chercheur en Antarctique qui a dit «  I’m just going outside and may be there some time » ( je vais aller dehors et y resterai un certain temps), alors qu’il marchait dans le blizzard et allait vers une mort certaine.   

On peut regarder également, moins tragique, les vieilles séries des Monty Python et écouter leur célèbre chanson « Let’s see the bright side of life (Regardons le côté lumineux de la vie), alors qu’ils décrivent de manière humoristique, tout ce qui peut vous arriver d’horrible dans la vie.

« Les gens ont besoin d’être dans un état lié à la conscience et, en autres exercices, ils peuvent utiliser un talisman (un objet qu’ils portent sur eux et qui est sensé leur apporter protection et chance).

Chris Wesley, demande à ses clients qui veulent obtenir des changements dans leur vie, de mettre des repères visuels dans leur environnement afin de faire des choses nouvelles et d’apporter de meilleures choses pour construire une vie meilleure.

Quels changements effectuer ?

Mettez une plante colorée près de votre télévision, pour vous rappeler de faire « un peu mieux » les tâches ménagères. Si vous essayez de boire moins de boissons énergisantes ou d’alcool, de manger moins de nourriture inadéquate ou de fumer, peut-être pouvez-vous mettre un repère visuel dans les lieux où vous faites ces choses, afin de rester conscient et focalisé sur ce que vous faites et de se souvenir des conséquences de vos actions. Une photo de vous d’il y a 10 ans en meilleure santé (ou plus mince) ou une photo de vos enfants, peut aider aussi. Choisissez une photo qui vous donne un sentiment positif et vous enthousiasme, ne soyez pas dans le regret ou le jugement en la regardant. Mettez aussi une photo d’un quartier d’affaires avec le ciel, ou une statue du taureau de Wall Street, si vous avez un bureau votre domicile, pour symboliser vos voyages et aussi votre réussite dans les affaires et qu’il y a un monde étincelant des affaires dont vous pouvez vous inspirer.

Portez une montre colorée où que vous alliez pour vous rappeler que vous avez un cœur jeune dans tout ce que vous faites

Mettez même, pourquoi pas, un sticker d’Homer Simpson ou d’une autre personne « rebelle » pour vous, sur votre téléphone , afin de vous rappeler que répondre à chaque fois que vous avez un appel ou un e-mail, n’est peut-être pas le moyen le plus sûr d’avoir du succès, mais plutôt de devenir un esclave d’une machine- et Homer ou la personne que vous avez choisie sont connus pour être irrévérencieux et ceci peut vous rappeler de le rester et de ne pas céder à la mode de répondre à toutes les sollicitations dites «  urgentes et importantes » qui ne le sont pas »  (1) et (2) et qui polluent votre quotidien.

Les protections du coaché

Le coach certifié utilisera le questionnaire de santé pendant le premier rendez-vous, pour vérifier que les soucis/objectifs de son/sa client/e sont bien du registre du coaching et qu’ils sont dans les compétences professionnelles du coach. Dans les cas de minoration/ omission des problèmes physiques ou mentaux ou de changements de situation (si le /la client/e est soudain très malade ou est en plein divorce, ce qui met en péril le bon déroulement du coaching, et la façon dont le client voit ses objectifs) ou si le coach reconnait les second, troisième ou quatrième stade de stress, il convient pour ce dernier d’arrêter immédiatement les séances de coaching.

En effet, le/la client/e sera redirigé/e vers un professionnel plus approprié au nouvel état de son /sa client/e et pourra revenir vers le coach quand il sera en pleine possession de ses moyens mentaux et physiques et en mesure de planifier des objectifs et des actions liées à ceux-ci.

(1) Lifecoach.co.uk Chris Wesley

(2) Naturaltheraphypages.com

COMMENT AVOIR UN BON SOMMEIL ?

CHANGER POUR VIVRE

C’est quoi un sommeil réparateur ?

Tout d’abord, afin d’avoir un bon sommeil, il est important d’arrêter tous les stimulants comme les amphétamines, le café, le Méthylphénidate – comme la Ritaline et le Concerta et bien sûr, le tabac. Certains étudiants prennent de la Ritaline, ce qui accroit leur degré de concentration, mais ce qui a des effets secondaires tels que le manque d’appétit et également le manque de sommeil, et ils étaient très actifs pendant la nuit.

Deuxièmement, l’habitude d’avoir une sieste a été associé à une réduction de 37 % de mortalité coronaire. Donc « un petit somme » ou une sieste de trente minutes sont parfaits.

Troisièmement, si on s’aperçoit d’une anxiété ou d’un stress (peu élevé), pouvoir le regarder avec un second degré est utile, pour le désamorcer et le mettre dans un autre contexte, le voir sous un différent angle. « Nous devons apprendre à gérer nos émotions.  Les techniques de relaxation pour avoir un meilleur sommeil sont : le fait de respirer profondément afin de relaxer les muscles, de visualiser un lieu calme et reposant, où l’on se sent en sécurité (« Le lieu magique » en Hypnose/PNL) ». Se promener dans un parc, à la lumière du jour, si vous travaillez ou êtes toute la journée sous une lumière artificielle et pratiquer un sport sont également recommandés. On peut utiliser du papier d’Arménie ou des huiles essentielles pour purifier sa maison.

Sommeil et rire

« Rire est le meilleur médicament. Rire relaxe le corps entier et stimule le corps entier, il libère des endorphines et protège le cœur, élimine les émotions négatives (car le cerveau ne peut pas avoir deux pensées en même temps » (cependant, il faut plusieurs pensées positives pour éliminer une pensée négative) « cela aide aussi « à recharger ses batteries », et à reprendre des forces. Avoir de l’humour change les perspectives, rire à plusieurs est fantastique, il ne faut pas rester seul/e avec ses pensées négatives, car le regard d’un tiers peut nous montrer le problème sous un angle différent et nouveau : pour cela nous pouvons regarder des comédies ou des séries télévisées amusantes, aller voir un one man/woman show, aller acheter /louer un livre amusant, par exemple ». (2)

Faut-il compter les moutons pour s’endormir ?

Quelques autres conseils, pour avoir un bon sommeil chaque nuit : « avoir un schéma d’endormissement stable- même le weekend (s’endormir et se réveiller aux mêmes heures, chaque jour). Passer beaucoup de temps dans un bureau ou une boutique loin de la lumière naturelle, par exemple a un impact négatif sur les humains et peut aussi générer un manque de sommeil. Donc il est important d’augmenter son exposition à la lumière du soleil (restez protégés quand même, à l’ombre, enlevez vos lunettes de soleil), laissez entrer le plus de lumière naturelle dans votre lieu de travail et à votre domicile, en hiver, utilisez la lumino-thérapie basée sur l’usage de lampes prévues contre la dépression saisonnière.

Plusieurs heures avant votre coucher éteignez les écrans (portables, télévisions, ordinateurs, qui ont une lumière « bleue » et froide, tout comme les feux des nouvelles voitures et de nombreux éclairages, qui ne sont ni bons pour les yeux, ni pour l’humeur). Ne pas lire non plus avant de s’endormir sur une tablette, prenez donc un bon vieux livre version papier ! Changez vos ampoules dans votre chambre. Assombrissez votre chambre au maximum (masque sur les yeux, volets, rideaux occultants), afin que la pièce soit plongée dans la pénombre. Créez une routine et une ambiance relaxante et paisible avant de vous endormir, éliminez les bruits ambiants (utilisez des bouchons d’oreilles comme ceux distribués dans les avions, par exemple), avoir une température basse pour dormir (voire sans chauffage, même en hiver, comme aux Pays-Bas ou dans les pays du Nord), avec une ventilation suffisante et un lit confortable (veillez à changer votre matelas tous les dix ans et même plus tôt, s’il ne vous convient plus).

« Mangez équilibré, et pratiquez un sport de manière régulière » (3). « Méditez et ayez des moments calmes avant d’aller vous couchez ». (4)

(1) http : // en.wikipedia.org/wiki/sleep

(2) helpguide.org/life

(3) http : // helpguide.org/life/sleep tips.htlm

(4) Magazine  La méditation n°6 mai, juin, juillet 2013

SYMPTÔMES DU STRESS A COURT TERME

CHANGER POUR VIVRE

Quels les premiers symptômes du stress ?

A court terme, les individus ne prennent pas le stress ressenti, sérieusement, or, c’est maintenant qu’il faut agir, cela commence par des migraines, des maux d’estomac, et des palpitations.  » Les symptômes liés au stress de court terme sont : le fait de respirer rapidement, les mains et les pieds froids, une peau froide, des diarrhées, une bouche sèche, des battements de cœur rapides, des maux de tête, des nausées, des maux de ventre, des tensions dans les muscles » (mal aux épaules, au dos),  » le fait de suer excessivement et l’envie urgente d’uriner.

Tous ces symptômes qui se développent pendant un stress à court terme indiquent comment le corps répond à ce qu’il considère /perçoit comme une menace physique, et est le résultat d’une montée d’adrénaline. Ces symptômes sont non plaisants et inconfortables et ce sont les signes que votre corps se prépare à accomplir des performances extrêmes ou à lutter pour sa survie » (1)

D’autres symptômes peuvent être liés à des problèmes cognitifs, comme des problèmes « de sommeil, des pensées négatives » (avec des scénarios « catastrophes »), « qui reviennent en boucle, des distorsions de la réalité, des problèmes de mémoires, des préoccupations, des pensées incessantes, une difficulté à prendre des décisions ». (2)

  • Relishinglife.com
  • Http : //abovestress.com/stress-symptoms.htlm

QUELS SONT LES 4 STADES DU STRESS ?

CHANGER POUR VIVRE

Il existe 4 stades du cycle du stress.

  • Le premier stade du stress est la réaction d’alarme, la reconnaissance d’une demande de l’environnement. Cela commence par les pensées : ce ne sont pas les événements dans votre vie qui créent le stress, mais votre réaction à ces événements et la manière de penser en lien avec ces événements. Par exemple quand quelqu’un passe un examen, quand on arrive dans un pays étranger pour les vacances ou le travail, quand on arrive dans une nouvelle ville, commence un nouveau travail, rencontrer des nouvelles personnes, il est logique d’être plus ou moins stressé.
  • Le deuxième stade du stress est le fait que le signal d’alarme montre d’un cran en intensité, la demande se fait plus pressante et tout commence par des pensées négatives qui produisent des émotions négatives. Par exemple, une de mes collègues quand j’étais formatrice, était prête à partir en vacances, et soudain l’assistante lui a annoncé que sa propre grand-mère étant décédée et habitant en Angleterre, elle devait s’absenter pendant deux semaines pour aller aux funérailles et rester avec sa famille. Donc ma collègue, assistante mi-temps et formatrice de profession, devait annuler ses vacances pour la remplacer. Ma collègue était stressée car elle n’avait pas eu de vacances, alors qu’elle les attendait avec impatience et ne savait pas très bien comment elle allait gérer seule le remplacement de sa collègue, les dossiers d’étudiants qu’elle ne connaissait pas, tout en répondant au téléphone. Je l’ai appelée un jour, elle m’a dit de téléphoner plus tard car elle avait deux personnes en attente au téléphone et trois personnes attendaient devant son bureau…J’ai entendu sa voix tendue au téléphone donc je lui ai proposé d’envoyer un mail, qu’elle pourrait traiter plu tard. Elle s’est excusée de son attitude stressée.
  • Le troisième stade du stress est la mobilisation du système nerveux, c’est un stade qui est potentiellement dangereux car il envoie des signaux aux glandes qui libèrent des hormones dans le sang et notamment l’ACTH ou hormone corticotrope ,le cortisol ,l’adrénaline ,l’ocytocine et la vasopressine. Par exemple si vous êtes en pleine conversation au téléphone, parce que vous avez un problème avec un client, la banque ou l’administration et que soudain vous vous apercevez ( car vous téléphonez de votre domicile) que votre enfant joue avec un couteau, ou l’électricité ou s’approche d’une théière bouillante ou est en équilibre sur une chaise et est en train de tomber. Vous ne pouvez penser à tout en même temps, car vous devez être focalisé sur chaque situation en même temps. Et dans ce cas (la loi des séries), le postier sonnerait également à la porte pour vous apporter un colis voire une lettre recommandée, ce qui aggraverait encore la situation…Les trois situations peuvent être traiter normalement une par une, mais les trois en même temps sont source de beaucoup de stress. Il faut donc gérer les priorités (1) l’enfant- question de vie ou de mort, 2) le postier- réponse à court terme et 3) l’interlocuteur au téléphone- réponse prenant du temps, ainsi une interruption même courte fera repartir le dialogue sur une nouvelle base.
  • Le quatrième et dernier stade du stress est le plus grave, est la réponse à une attaque violente, toutes les hormones du stress sont libérées dans tous les organes. Si vous ignorez le stress, les symptômes vont s’amplifier et à court terme vont apparaître : des peines d’estomac, des migraines et des palpitations. A moyen terme d’autres effets vont apparaître : une tension artérielle de plus en plus élevée, une dépression, des ulcères, et des infections chroniques. Et si « le corps n’est pas écouté » le stress peut provoquer des maladies physiques ou mentales : le diabète, le SIDA, la sclérose en plaques, le cancer, des problèmes mentaux liés à des problèmes de personnalité, des phobies, une dépression plus profonde, un burn-out. Par exemple une de mes clientes étrangères avait pris du poids en arrivant en France car elle adorait les croissants et les gâteaux français. Son médecin l’a testé pour voir son taux de cholestérol, elle était stressée, ce qui augmentait son taux de « mauvais » cholestérol, elle n’osait pas aller chez le docteur car elle avait reçu les résultats du laboratoire et ne savait pas les interpréter (ils étaient très hauts). Finalement, le docteur lui a dit qu’en plus elle avait trop de tension, qu’il fallait qu’elle se relaxe et que vu son âge (la cinquantaine, il fallait qu’elle se fasse faire une mammographie (???!!! oui, c’est évident que cela allait la mettre dans une position très apaisée). Elle est allée à l’examen et cette même semaine en attendant les résultats, très tendue, elle a eu un accident de voiture (heureusement, juste des dégâts matériels).

Un autre de mes clients en coaching scolaire a été harcelé à l’école, et allait très stressé à son établissement tous les jours, il a refusé d’y aller pendant une semaine puis ses parents l’ont accompagné et il s’est battu physiquement pour ne pas entrer dans son établissement, les parents se sont aperçus que leur enfant ne leur avait pas tout expliqué et qu’il était dans un état de santé sérieux. Il a vu ensuite un psychiatre et a reçu un traitement médicamenteux, il a développé une phobie scolaire. Je rencontre malheureusement et ce, depuis cinq de plus en plus d’étudiants qui ont développé cette phobie et certains deviennent également agoraphobes ou restent devant leur ordinateur, ayant peur du monde extérieur.

Les français sont tristement connus pour être le peuple qui utilise le plus d’antidépresseurs au Monde, ce qui est un record alarmant. En Amérique, aussi le nombre de personnes malades du stress augmente de plus en plus (et également les personnes ayant recours à la marijuana et à l’alcool – qui contient du sucre, pour y pallier- le dernier cas étant de plus en plus des femmes de plus de 50 ans, seules) (2)

(1) Http : // www.mentalhelp.net/poc/center

(2) Recherches du docteur Robert H. Lustig (Université California) sur le sucre et les autres addictions en Amérique