FINANCES ET COACHING (3)

CHANGER POUR VIVRE

Que veut dire « être riche » ou « plus riche » pour le client ?

Tout d’abord le coach doit savoir ce que  » richesse » veut dire pour ses clients : 10 000 € ? 100 000 ? Plus ? Par an ? Par mois ?  Par jour ? ET également pourquoi faire, pour quelles expériences, ils veulent avoir plus d’argent ?

Ensuite, le coach doit s’attacher aux valeurs et aux croyances de son client concernant l’argent.

Est-ce qu’ils dépensent « trop » (selon leurs termes) mais gagnent déjà énormément d’argent et pourquoi faire veulent-ils encore plus d’argent ?

Est-ce qu’ils veulent investir, gagner plus d’argent, épargner pour les études de leurs enfants, leurs propres formations, leur retraite ?

Les types de clients qui souhaitent avoir un coaching financier.

Parfois il s’agit de : personnes qui jouent au Casino, des personnes dépendantes de drogues, de l’alcool, des personnes divorcées, sans ressources ou qui ont à s’acquitter d’une pension alimentaire élevée, des personnes pauvres, ou très riches, des personnes qui ont fait faillite ou qui ont pris des libertés par rapport aux Impôts à payer, ou des personnes ayant gagné à la loterie quine savent pas comment investir leur argent, ni gérer ce changement (positif ? ) dans leur vie ou de directeur de grande entreprises qui veulent investir dans des œuvres d’Art.

Parfois, le client veut et gagne plus d’argent, mais il le « perd »/ le dépense dès qu’il a atteint son objectif. Parfois le client pense qu’il ne mérite pas l’héritage qu’il vient de recevoir.

Parfois c’est l’idée du partenaire du client (professionnel ou amoureux), qui a pour objectif que LE client devienne riche et non le client lui-même.

Donc l’éventail des clients est assez large et certaines problématiques peuvent être très compliquées.

Coach et conseiller bancaire.

Un coach financier pourra en parallèle travailler pour une banque, avoir un parcours d’avocat international ou non. Cependant, il veillera à ne pas donner de conseils financiers à ses amis proches et à sa famille.

Les objectifs les plus importants étant d’aider le client à avoir un travail qui lui convient mieux à avoir plus d’argent de manière éthique et légale et à prospérer.

FINANCES ET COACHING (2)

CHANGER POUR VIVRE

Cinq questions à (se) poser pendant le coaching financier :

  • Comment vous sentez-vous par rapport à l’argent ?
  • Vous sentez-vous confortable avec l’argent et les gens riches ?
  • Quels autres talents avez-vous qui peuvent vous aider à atteindre une plus grande prospérité /richesse ?
  • De quelle autre façon pourriez-vous améliorez vos finances ?
  • Comment conseilleriez-vous des amis proches  s’ils étaient en train de chercher à atteindre ce que vous vous souhaitez avec la richesse ?

FINANCES ET COACHING SONT-ILS LIES ? (1)

CHANGER POUR VIVRE

De combien d’argent un client a-t-il VRAIMENT besoin ? Quand « assez » est-il « assez » ?

« Le luxe et l’excessivité de celui peuvent mettre une barrière entre les personnes et l’expérience de la vie. A partir d’un moment, vous avez tout l’argent dont vous avez besoin pour avoir toutes les expériences que vous désirez : vous n’avez besoin que d’une chaise pour vous assoir et un lit pour dormir, vous pouvez acheter un sac à dos et voyager dans le monde entier. Le luxe excessif n’est pas synonyme de qualité, ni d’expériences de vie. L’argent peut même limiter votre liberté ». (1) Plus de maisons, plus d’assurances, plus d’objets de valeur dans celles-ci plus de crainte d’un cambriolage, recrutement de gardes du corps etc. A partir de quand votre temps et votre énergie sont plus importants que faire prospérer votre empire financier ? Voici quelques questions que le client doit se poser, et auxquelles, lui seul peut répondre. Le coach a besoin de savoir pourquoi faire le client veut plus d’argent.

Patrick Williams et Lloyd J. Thomas, coachs, suggèrent que les clients travaillent sur leurs pensées limitantes (voir articles précédents) et de répéter trois fois par jour, tous les jours (pour avoir plus d’assurance) : « Je possède les talents, les compétences pour devenir toutes les personnes, que je désire, et avoir tout ce que je désire, si je focalise mon esprit dessus. Je suis intelligent. Quand il s’agit de moi, je peux tout étudier, je peux tout apprendre. Si je choisis une profession, je suis confiant que je vais atteindre cet objectif ». (2)

A propos de l’argent, on peut ajouter : « Je m’aperçois que l’argent et les possessions matérielles rendent la vie plus facile mais qu’ils ne sont pas la clef du bonheur. Je vais entretenir une attitude positive et être joyeux pendant que je suis sur le chemin pour atteindre mes objectifs. J’apprécierai les possessions matérielles que j’ai déjà, mais je saurai que ce n’est pas la raison de mon bonheur » (2)

Si le client a des dettes ou d’investissements financiers (même si le coach a des connaissances concernant les banques et la finance), le coaching sera prudent et professionnel. Le coaching financier vous aide à être plus confiant, plus indépendant, avoir une emphase spéciale sur le mot « indépendant », ce qui vous enseigne un processus de maitrise, qui vous rend maitre de vos pouvoirs, qui vous autorise à vous en servir. Cela vous apprend à « pêcher, ainsi vous pourrez avoir tous les poissons que vous désirez le restant de votre vie » (théorie de Confucius). Le coaching financier atteint cet objectif en se focalisant entièrement sur le développement des compétences pour devenir un client capable et indépendant. Cependant, il faut veiller à ce que le client ne fonctionne pas dans un mode de martyr/victime » (triangle de Karpov, voir articles précédents), sinon, le coach ne pourra l’aider, qu’après avoir découvert et dépassé les pensées limitantes.

« Le coaching financier n’est pas un avis, une thérapie, du conseil ou de l’amitié, cela ne remplacera pas le travail pour construire de la richesse et il ne promet pas des résultats instantanés et ne doit pas être confondu avec une recette pour vite devenir riche. A la place, le coaching financier vous donne les clefs pour vous aider à démarrer le processus de la prospérité. » (1)

(1) financialmentor.com/financial-coaching/differences

(2) The total life coaching book by Patrick Williams et Lloyd J. Thomas

COMMENT UTILISER LA LOI D’ATTRACTION ?

CHANGER POUR VIVRE

Qu ‘est-ce que la loi d’attraction?

« Obtenir tout ce que vous voulez dans la vie à travers le seul pouvoir de votre propre esprit et laisser vos pensées déterminer votre destinée ». (2)

Mère Nature contrôle le système planétaire selon ses propres lois, et ses designs. « Vous n’arriverez jamais à contrôler complètement l’environnement dans lequel vous évoluez » (2) mais vous pouvez changer votre façon de réagir face aux évènements.

Comme le suggère le site the Law of attraction « Vous pouvez décidez de ne pas écouter la radio, les tristes et déprimantes nouvelles que les journalistes jettent à votre figure tous les jours, arrêter Facebook, You tube, Twitter, tous vos écrans et sortir dans la forêt…et vous amusez avec de vraies personnes et non des avatars » (1)

Comme il m’était de plus en plus difficile de trouver des nouvelles amusantes, stimulantes ou élevant les consciences, j’ai décidé un jour de plus (de trop ?) où je n’arrivais pas à trouver un seul article inspirant dans le journal à discuter avec mes clients, de chercher des librairies alternatives, des livres et des magazines plus en accord avec mon état d’esprit.

Le négatif entraînant le négatif et drainant votre énergie !

Un monde positif

C’est alors qu’un nouveau et positif Monde m’est apparu, un monde de nouveautés, de surprises et d’énergie, d’idées novatrices, écologiques pour le développement durable et social, un monde responsable, basé sur l’entre ’aide et le développement de la conscience plutôt que le profit à tout prix, en détruisant les hommes et la Planète. On peut prospérer mais en étant éthiquement responsables.

Avec tous les articles sur les crises, les guerres ( oui , elles existent, les humains sont souvent idiots et reproduisent les mêmes actes , produisant les mêmes résultats dévastateurs, cependant il faut songer à ce que les personnes en charge décident enfin de changer ,car le système est géré d’une façon qui montre de plus en plus ses faiblesse, sinon la population regarde impuissante les guerres dans d’autres pays ou les attentats/les crises financières dans leur propre pays) nous oublions ce qui important pour nous .

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire » . Albert Einstein  

Toutes les informations inutiles ou stupides sur les célébrités qui ne font rien d’autres que dépenser leur argent en achetant des objets ou des vêtements ou payant des anniversaires extravagants à leur enfants pour leurs 16 ans et sur la façon d’être connus juste en apparaissant à la télévision en disant des grossièretés ou des inepties en étant habillés à la limite de la décence, nous polluent.

La joie entraine la joie ! Bien sûr, il est important de savoir ce qui se passe sur Terre, je ne vis pas dans une grotte, mais trop (de pollution mentale) c’est trop, et il est important d’équilibrer cela avec des articles/nouvelles positives qui vous maintiennent joyeux, énergique et plein d’espoir, sans oublier que le bonheur est un état intérieur, à entretenir-si vous êtes triste car il pleut, la pluie n’y est pour rien.

Les pensées négatives

En effet,  une pensée négative s’estompe avec sept pensées positives (hé oui, notre esprit est têtu et apprécie le drame, il faut donc être plus têtu que lui et s’entraîner, mais pas le combattre car si vous dites , je ne veux pas être pauvre, seul ou que vous reniez cette pensée négative , elle vous persécutera , vous obsédera…vous devez dire plutôt je veux être riche, je suis riche, tout le monde m’apprécie).

« La croyance avancée par de nombreux théoriciens » (et de plus en plus de scientifiques), « que l’Univers est régi selon des lois universelles ; ces lois ne peuvent pas être changées, ni être détruites et s’appliquent à chaque être humain, peu importe son âge ou sa nationalité. Ces lois sont « les berges de la rivière » (les garde -fous) qui guident le mouvement de leur vie dans leur voyage vers une ultime fin. La loi de l’attraction est une loi similaire. La loi d’attraction est la croyance que chacun peut déterminer sa destinée par le pouvoir de son esprit » (1)

Les professeurs attirent les professeurs, les coachs attirent les coachs, les gens négatifs attirent les gens négatifs, les femmes enceintes ne voient que des femmes enceintes dans la rue, vous avez décidé d’acheter telle sorte de vélo ou de voiture (hybride ? électrique ? avec un macaron Crit’Air 2 ou 3 ?) et vous en voyez partout, dans les magazines, sur les parkings…

La vie à très grande vitesse.

Elle passe « plus vite » que la plupart des gens imagine (même si pour plusieurs scientifiques, pensent que «la distinction entre passé, présent et futur ne garde que la valeur d’une illusion, si tenace soit-elle. » Albert Einstein et donc que l’écoulement du temps n’existe pas, et que plusieurs univers/ temporalités existent simultanément.

Les personnes se sentent de plus en plus frustrés, stressés, exténués et pensent que personne ne les écoutent/comprend, ne répond à leurs besoins, leurs pensées, leurs espoirs (seules elles-mêmes peuvent y remédier).

Elles ont (ne prennent) peu ou pas de temps de penser à ce qui est bon pour elles (en supprimant le temps passer à être passif devant des écrans, il est très étonnant de s’apercevoir combien il reste de temps pour faire des actions positives, pour atteindre vos objectifs ou faire du sport).

De nombreux clients, surtout en France (moins dans les pays anglosaxons, où un entrepreneur qui n’a pas échoué une ou deux fois, n’est pas un bon chef d’entreprise), pensent qu’il ne leur est pas permis d’échouer. Alors qu’on apprend en échouant, en essayant. Quand nous avons appris à marcher, nous ne nous sommes pas dit au bout de dix ou vingt essais et de plusieurs bosses, que non décidément, je n’ai pas envie de le faire ! Nous avons persévéré. Si nous n’essayons pas, nous ne pouvons pas progresser, aller de l’avant, nous vivons une vie sécurisée, mais fade et tout le potentiel de la vie, de notre vie n’est pas exploré.

Comment ralentir le rythme ?

Faire de la méditation, du Yoga et participer à des séances de coaching permettent aux clients de « ralentir » le tourbillon duquel ils se sentent prisonniers, de penser, de réfléchir sur eux-mêmes, à leurs rêves, leurs souhaits, leurs ressources, leurs objectifs, à ce qui est bon pour eux. Ils vont trouver leur propre rythme, vont prendre soin d’eux-mêmes, spirituellement, physiquement et professionnellement.

Ils découvrent ce qui est vraiment vital pour eux, au lieu de se laisser porter par la mouvance ambiante, par un « semblant de vie ». Comme premier résultat, ils deviennent plus indépendants, ont plus d’assurance, et ils conduisent leur propre vie. Ils se trouvent, ainsi que leur propre place, ils ne vivent plus la vie d’un autre, ils comprennent enfin le sens de leur nature unique et le sens de leur propre vie.

Nous sommes tous différents, nous sommes tous uniques. C’est ce qui rend le coaching si passionnant, si enrichissant et si puissant pour les clients, comme pour les coachs.

(1) thelawofattraction.co.uk/what-is-the-law-of-attraction/

(2) Trans4mind.com

Pourquoi utiliser des cartes heuristiques/ Mindmaps?

CHANGER POUR VIVRE

Les cartes heuristiques ou mentales

Les cartes heuristiques (même racine en grec qu’ Heureca : trouver) ressemblent à des arborescences, ce sont des diagrammes qui représentent les liens hiérarchiques entre plusieurs idées.

L’esprit fonctionnant d’idée en idée, par visualisation, associations, à la manière des ramifications d’un arbre, de façon organique et non linéairement à la manière des cahiers des écoliers ou des étudiants avec A) et en dessous des paragraphes et derrière cette page (non- visible) la suite avec B), Tony Buzan a eu l’idée d’utiliser un modèle adapté au cerveau (Maximize the power of your brain : Mind Mapping, 1970).

Le modèle linéaire est même contreproductif car il n’y a pas de visualisation, ni de connections.

Ce psychologue britannique (né le 2 juin 1942 et mort le 13 avril 2019) a voulu créer un outil pour penser, pour mémoriser et stimuler la créativité.

On peut utiliser des mind maps pour les projets professionnels, dans sa vie personnelle, pour les études ou en coaching, afin de visualiser, clarifier et organiser.

Les cartes heuristiques se sont peu à peu développées en France depuis une dizaine d’années et il existe également des logiciels français permettant d’en créer…

« Le cerveau est au milieu et il irradie dans plusieurs directions, tout comme la carte mentale, les branches doivent être arrondies, comme dans la nature et non droites (comme on en trouve parfois des versions erronées), le cerveau pensera que cela est trop rigide et ennuyeux, il n’apprendra pas.

Il est important d’avoir un seul mot par branche (de la même longueur que le mot, car cela donne plus de liberté et de créativité et d’utiliser des couleurs (la même pour le mot et la branche ou une autre) et des images » (1)

Pour bien utiliser les cartes heuristiques, il est utile de :

  • Se rendre compte que le cerveau d’un humain a un énorme potentiel (encore non identifié à notre époque), plus grand que celui d’un super ordinateur.
  • Faire de son cerveau un loisir et le fait d’entretenir des connaissances un passe-temps amusant
  • Utiliser les cerveaux droit et gauche (importants tous les deux pour la créativité)
  • Visualiser et rêver éveillé et se focaliser sur la réalisation de son objectif.

J’utilise cette technique en coaching scolaire et en coaching professionnel depuis 20 ans (et je fais pour moi-même des cartes heuristiques, de temps à autre).

Vous avez besoin d’une large feuille de papier blanche (sans carreaux, ni lignes), utilisez des ciseaux, de la colle, des crayons de couleur, des feutres, de la peinture, des photos de magazines, des catalogues et des journaux. Ceci est très amusant et surtout très efficace (même en entreprise !), et habituellement les participants apprécient énormément cet exercice.

Etre créatifs et utiliser son imagination  !

Vous pouvez découper et placer sur la feuille des photos, représentant des idées, des objets, des personnes ou des concepts. Vous pouvez souligner des mots, entourer des éléments. Ensuite vous pouvez coller les éléments autour du point/de l’objectif/sujet central. Et vous avez créé une carte mentale.

Plus tard, vous pouvez vous demander si vous voyez un schéma, prendre cinq idées qui viennent après avoir fait la carte, transformer ses idées en opportunités pour les études ou le travail, qu’est ce qui inspire le plus ?

A la fin de l’exercice, vous pouvez faire des recherches sur les thèmes évoqués et, si vous avez des séances avec un coach, lui amener à la prochaine séance.

Ceci est un très bon exercice pour apprendre ses cours et également pour le coaching professionnel découvrir, voir, dans quelles directions le client veut aller, peut-être changer de travail , prendre une année sabbatique, voyager, étudier, faire du bénévolat, tout est possible…

Nota :  a) Tony Buzan conseillait aussi de lire vite, car le cerveau comprend mieux par groupe de phrases, plutôt que par mots.

              b) E.F.H (École Française de l’Heuristique , 13 rue Fernand Léger 75020 Paris. 

(1) Tony Buzan (livres, vidéos Youtube)