CRÉATEURS DE CULTURE (5 et Fin)

CHANGER POUR VIVRE

Créateurs de Culture et Philosophie

Pour aller plus loin on pourrait dire que les créateurs de culture se placent comme les philosophes dans un questionnement de chaque chose , chaque acte..

Oui , on a toujours fait, pensé cela , mais est-ce que c’est vrai ? Est-ce que c’est toujours vrai, encore à notre époque (voir Terre ronde /Terre plate ou notion du temps/de la matière en physique quantique).

Mais les créateurs de culture vont plus loin…

Comme dit Dan Peña , lire des livres ou participer à des formations , n’a aucun intérêt sans action.

Et comme nous le conseillait James Newman , il faut  » Déserrer vos freins « ( Release your brakes), et évoluer peu à peu , ne pas prendre tout pour argent comptant , ne pas resté prisonnier du passé ,ni de ses habitudes ( petit conseil , préférez plutôt le livre version papier que l’écoute gratuite,certes, de la version anglaise « robotisée » de l’audio-book sur Youtube )

Créateurs de Culture et Politique

Quand on dit qu’ il y a une main mise sur le pouvoir par des hommes riches ,de plus de 50 ans et que quelqu’un répond ( en se félicitant !) mais , non, nous sommes en Démocratie ? Donc le président est élu par « le peuple »( de notre époque, français et françaises, de plus de 18 ans ; avant 1981 de plus de 21 ans) …Pense-ton que l’on fait une bonne blague , a-ton conscience que la démocratie Antique était basée sur le vote du « peuple » (« le peuple » était un homme riche, âgé et d’Athènes ?? (Les femmes , jeunes,pauvres, esclaves et étrangers ne votant pas…)

La politique est de plus en plus liée à l’économie, depuis que le Dollar n’est plus indexé sur l’or ( 15 août 1971 décision du président Nixon) et que les banques génèrent des billets..la monnaie est devenue virtuelle grâce à nos cartes bancaires en ?? plastique !!

« Travailler plus, pour gagner plus », pour dépenser plus, pour acheter plus de choses inutiles, qui ne nous rendent pas heureux , mais qui justifient le fait que l’on aille travailler tous les jours et que l’on enrichisse d’autres personnes , un système.

On ne dit pas « travailler plus » pour être plus et profiter de son argent pour avoir des expériences, faire des voyages ,prendre une nouvelle direction, rencontrer des humains..

Non, » travailler plus » en étant payé de moins en moins. L’écart entre les riches ( propriétaires de biens , d’entreprises et de banques) et les pauvres (employés) devient de plus en plus grand dans le Monde entier, depuis les années 2000.

Il faudrait réfléchir à la question du chômage grandissant, malgré toutes les réformes, des 35h sensées redonner du travail à une partie de la population, qui a été une solution qui a optimisé les tâches effectuées en 40h en les ramenant à 35h et a creusé l’écart entre le Public (35h, sauf les infirmières et les personnels des EHPADs entre autres ) et le Privé qui sous couvert de RTT , préfère avoir moins d’employés travaillant chacun beaucoup plus d’heures que plus d’employés faisant 35h.

Qui de l’esclave ou du maître est réellement l’esclave ? Sans public , le maître n’existe plus (voir Hegel ). Sans consommateur de produits transformés , la grande distribution perd des parts de marché.

Vous pouvez continuer à trouver d’autres exemples…

Créateurs de Culture , Nature et Beauté

Pendant la/les canicule/s de cet été , soudain les maires se sont aperçus qu’il n’y avait pas assez d’arbres , d’ombre… dans les villes , qu’il fallait remettre de la Nature dans la ville pour la sécurité des habitants. Avant les canicules, certains architectes s’étaient dits que des terrains avec des buissons , des arbres et de la pelouse avec des fleurs ou des jardins partagés seraient une solution pour recréer du lien entre voisins et des écoquartiers sont apparus. Maintenant , on va construire ainsi , non pour la convivialité mais car cela va devenir vital.

Les barres industrielles , laides , ne répondant qu’à un souci d’économie de l’urbanisme des années 1970 et d’après disparaissent peu à peu…

Les politiques des banlieues étaient souvent des barres avec du béton autour, comment s’étonner que la plupart des enfants ne connaissent plus le rythme des saisons ,par rapport aux arbres , aux fruits et légumes ou que certains croient que les poissons sont « carrés » comme les poissons panés ? Ce qui ne les empêchent pas de savoir faire fonctionner une tablette ou un téléphone portable me direz-vous peut-être , mais ce sont les villes trop éloignées de la Nature qui ont rendu les enfants (et les adultes ?) malheureux. Dès qu’il y a des parcs , des arbres dans les rues et des jardins dans les résidences , près des immeubles de moins de 5 étages.. On respire et c’est beaucoup plus convivial.

Un phénomène étrange est même apparu, comble de l’horreur urbaine… Dans les années trente les gratte-ciels ont comme « poussé » aux Etats Unis , là où il n’y avait peu de bâtiments anciens car c’était un pays nouveau ..Cependant les Européens aux villes anciennes avec des monuments historiques ont aussi voulu peu à peu leurs gratte-ciels..La Défense en est un exemple..ici tous les immeubles modernes sont cantonnés dans un quartier , comme la City à Londres.., comme à Barcelone, Francfort ou Lisbonne.

Même si l’énergie que dégage New York pour toutes les personnes qui y sont allées est fantastique, je pense que le quartier de la Défense où j’ai travaillé, en hiver ou le soir dégage plutôt une atmosphère de désolation et de ville fantôme, digne d’un film de fin du Monde. Il est vrai que de jour les vitres reflètent le ciel, ce qui rend le quartier plus « vivant », organique, moins industriel, froid..

Mais le pire, est lorsqu’une ville construit à côté des immeubles anciens, des immeubles modernes sans le moindre scrupule et sans tenir compte de l’aspect visuel , ce qui s’appelle la « Bruxellisation ». Car Bruxelles est la reine de « l’urbanisation chaotique ».

L’Atonium (voir photo plus haut) est une belle réussite, on ne peut pas en dire autant des juxtapositions « de Moderne » et « d’Ancien » du reste de la ville…

Le Corbusier (adepte du béton beau et pratique et des matières organiques) en son temps avait voulu créer des habitats peu coûteux, fonctionnels et surtout beaux pour les personnes peu aisées, trouvant qu’il était injuste que seules les personnes riches soient logées dans de belles demeures.

Vous pouvez visiter la Villa Savoye de Le Corbusier à Poissy (78), construite entre 1928 et 1931, si vous voulez avoir une idée de ses réalisations.

Et pour parler du Beau et du Bien…et finir par l’Art et la Bonté

Une personne comme Lady Gaga ( ex gogo dancer , devenue chanteuse pop, qui chante très bien a cappella et joue du piano également ) pourrait être qualifiée de « folle » par certains, surtout après s’être affublée d’une robe constituée de morceaux de viande…

Elle apparaît sans costumes farfelus, ni visage caché ( ce qui justement est très étrange pour cette artiste) dans le film « A star is born » (« Une star est née ») et dans un sens devient peu à peu ,plus authentique et plus proche de son vrai « moi ».

Saviez-vous qu’après son album « Born this way » (« Née ainsi » ) , elle a décidé de créer une fondation nommée de la même manière , pour lutter contre le harcèlement à l’école et qu’elle a fait un discours avec Oprah Winfrey (femme noire très riche et influente aux USA, qui a eu une enfance et une adolescence tragiques) en 2012 à l’Université d’Harvard ?

Pour résumer , les créateurs de culture sont des personnes positives, motivées qui font avancer les choses, des pionniers, des précurseurs, des empêcheurs de tourner en rond…

A vous maintenant… Quel sera votre prochaine réflexion, action pour apporter du changement dans votre vie , dans celle des autres ?

CRÉATEURS DE CULTURE (4)

CHANGER POUR VIVRE

Créatifs culturels et Notion de  » Commun »

  1. Qu’est-ce qu’un « Commun » ?

Un commun est une ressource partagée, gérée, et maintenue collectivement par une communauté; celle-ci établit des règles dans le but de préserver et pérenniser cette ressource tout en fournissant la possibilité le droit de l’utiliser par tous . Ces ressources peuvent être naturelles : une forêt, une rivière ; matérielles : une machine-outil, une maison, une centrale électrique ; immatérielles : une connaissance, un logiciel. Les communs impliquent que la propriété n’est pas conçue comme une appropriation ou une privatisation mais comme un usage, ce qui rejoint la notion de possession de Proudhon dans Qu’est-ce que la propriété ?. Hors de la propriété publique et de la propriété privée, les communs forment une troisième voie. (1)

Cette théorie a été remise à l’ordre du jour par Elinor Olstrom (prix Nobel) en 2009 et dans le livre « Commun » (essai sur la révolution au XXI siècle ), de Pierre Bardot et Christian Laval 2014.

Il a été créé La Fondation pour l’innovation politique qui est un think tank libéral, progressiste et européen, qui privilégie quatre enjeux : la croissance économique, l’écologie, les valeurs et le numérique.

2) Liens avec l’actualité

Nous venons de voir que les incendies au Brésil posent de sérieuses questions : les forêts surexploitées et détruites , mettent en danger l ‘écosystème de la Planète. Un pays peut-il/doit-il être surveillé « par une sorte de police de l’environnement » si sa gestion de l’environnement entraîne un péril planétaire ?

Greta Thunberg (adolescente militant pour l’environnement) avait fait grève pour alerter les Etats et les adultes face au réchauffement climatique et a été suivie par de nombreux élèves dans le monde entier . La venue de celle-ci au Sénat français, le jour même du vote de l’accord pour un marché économique avec le Canada (CETA) a plongé beaucoup de gens dans la consternation et la confusion.

Que dire des débats sur les règles d’épandages concernant les pesticides chimiques à moins de 5 ou 10 m des maisons de particuliers , alors que ces mêmes pesticides sont reconnus dangereux pour la santé des consommateurs et des agriculteurs ?

Les maires voulant voter des arrêtés avec une distance plus grande risquant d’être condamnés.

3) Les créatifs culturels

Ces personnes voulant remettre du lien et de l’humain dans la société refusent également l’exploitation des ressources naturelles et mettent en place (entre autres) des monnaies alternatives , de la coopération, une autre forme de travail, d’habitat et des systèmes de trocs, de prêts et d’échanges de compétences. Les créatifs culturels paraissaient en marge de la société mais la vitesse grandissante à laquelle les scandales environnementaux , sociaux , sanitaires et les dérèglements climatiques arrivent font que de plus en plus d’humains partagent leurs idées.

A bientôt pour mon dernier article sur les créateurs de culture…

(1) Wikipédia

A lire aussi

  • Blog Alternatives économiques, l’économiste Jean Gadrey
  • Lien vers France Culture
  • https://www.humanite.fr/l
  • http:// www.fondapol.org/wp-content/uploads/
  • blog http:// trop-libre.fr
  • http://www. pschychologies.com/Planète/Societe