CHRONIQUE D’UN CHANGEMENT MONDIAL 7

CHANGER POUR VIVRE COACHING MNUNEZ

Semaine du 27/04 (semaine 7 de confinement )

« Ne demeure pas dans le passé,

Ne rêve pas du futur, concentre ton esprit sur le moment présent »

Bouddha

A la peur de la maladie et de l’enferment dû au confinement s’ajoute une autre peur, celle de la dépression économique, du chômage.

L’Europe s’est alliée pour 500 milliards pour sauver l’économie , mais pas en terme sanitaire, c’est bien dommage pour les humains.

On nous dit que le déconfinement est envisageable…mais il y a toujours une pénurie de masques et de tests pour la population…

Les voitures ont des batteries déchargées ou des pneus à plat ou on ne peut pas trouver des pompes à essence ouvertes. Car rien n’est fait pour durer…ni être à l’arrêt.

Partout , l’agacement, l’agressivité, la désobéissance commencent à poindre son nez , car on ne peut pas être confinés et être en télétravail et s’occuper de ses enfants, avoir peur des gens et être joyeux et surtout pas déprimés alors que l’on ne peut pas s’occuper des personnes âgées de notre famille. Toutes ces injonctions contradictoires plongent les gens dans la confusion.

Et surtout , le confinement commence à peser…dans les foyers, les prisons, les camps de migrants…

On nous dit que le déconfinement est envisageable…mais il y a toujours une pénurie de masques et de tests pour la population…Un masque en tissu (il en faut trois par jour si on travaille, en comptant le trajet) serait distribué par les mairies…

Donc, il est nécessaire d’être responsable et de s’en fabriquer au moins trois (modèle AFNOR sur leur site).

L’Allemagne et la Suède ont privilégié les masques et les tests au confinement. Ce qui a moins déséquilibré la vie de la population et l’économie.

La parole est de nouveau surtout masculine ..peu de femmes sur les écrans sauf celles qui nous montrent comment coudre un masque en tissu…Sommes-nous retombés dans les années 50 ?

On étouffe la vie , le mouvement , la parole…

Il ne faut pas déléguer notre vie.

Il faut se prendre en main (en étant prudents bien-sûr).

Il faut se prendre en charge individuellement et collectivement et inventer un nouvel avenir.

« Le présent n’est pas un passé en puissance

Il est le moment du choix et de l’action » 

Simone de Beauvoir

CHRONIQUE D’UN CHANGEMENT MONDIAL 6

CHANGER POUR VIVRE COACHING MNUNEZ

Semaine du 20/04 (semaine 6 de confinement)

Mesures de confinement

Finie la plaisanterie !

Dans les magasins , plus de musique…

A la place ,des messages pour rappeler les mesures sanitaires à l’entrée des magasins, le vigile surveille si on se lave les mains avec le liquide hydroalcoolique se trouvant à l’entrée ( en attendant de vérifier si on a un masque? comme lors du dé-confinement en Chine).

Tout le personnel des magasins d’alimentation et des pharmacies a un masque..pour la population la pénurie est criante.

Premières déductions depuis le confinement :

C’est ma vie ! C’est maintenant ou jamais !

« La société est en mutation depuis 150 ans et cela s’accélère depuis les années 90 avec la technologie de plus en plus présente dans la vie des humains…

Puis, arrive un sursaut , car la technologie, la mondialisation et la surconsommation ont montré leurs limites. De sociétés basées sur l’individualisme ,la compétition , l’argent , on s’approche de sociétés basées sur le partage et la coopération, le respect et la liberté , la créativité et l’innovation , ainsi que le bien-être… » (1)

Surconsommation

« We can not eat money. OH NO ! » (« On ne peut pas manger l’argent . Oh Non !  » Aurora, artiste norvégienne).

Pas plus que l’on peut manger/boire( surtout de l’alcool !) plus que notre estomac/notre corps ne peut endurer.

Pas plus que l’on ne peut « se gaver » de séries sur Netflix ou de films achetés sur le Net , pour remplir un soudain temps libre retrouvé , créant un vide laissé par le laps de temps occupé habituellement par le travail ou les études .

Il convient de rester en forme physique et psychique, pour avoir un état d’esprit clair et posé, pour garder l’espoir et l’enthousiasme !

Addiction aux écrans

Le confinement se prolongeant , jusqu’au 11 mai ,voire plus longtemps, il peut entraîner des addictions ne demandant qu’à éclore…

Comme l’addiction aux écrans….

Cette addiction est reconnue depuis un certain temps , il existe des cliniques spécialisées au Japon et aux Pays-Bas par exemple, pour les patients souffrant de cette pathologie.

En temps « normal », les enfants et les adolescents passent déjà beaucoup de temps sur les écrans…1 à 2 h dans le meilleur des cas (en dehors des « cancanages » , photos des plats sans mots).

En effet, ils consultent les écrans dits « éducatifs » et aussi ceux dits « récréatifs » (la proportion de l’un ou l’autre étant souvent un indicateur de réussite scolaire).

Le confinement , pour les adultes comme comme les adolescents et les enfants a entraîné une explosion des durées de consommation des écrans . Si d’habitude on ne fait pas de télétravail et l’on s’en tient à regarder « vite fait » les sites de l’Education Nationale, pour voir les devoirs à faire..On ne risque pas d’addiction.

Désormais , sans le vouloir, sans même s’en apercevoir, on regarde les écrans toute la journée pour faire du sport ou suivre des cours en ligne, ou parler à notre famille, nos amis ou nos collègues, car on ne peut pas les voir en personne.

Limites

S’il était difficile d’habitude ,pour certains parents de restreindre (et de restreindre pour eux-mêmes !) l’accès aux écrans, les limites à poser vont être difficiles pendant le confinement. Mais si aucune limite n’est posée, les parents auront encore plus de difficultés à gérer le dé-confinement…

Certains parents qui ne font pas de télétravail , ou ne suivent pas des cours en ligne (payants ou gratuits comme les MOOCS ) ne se sentent pas légitimes « d’obliger » leurs enfants à continuer de travailler.

Si les enfants et adolescents ont eu un accès illimité aux écrans depuis le 16 mars ,pour que les parents « aient la paix » , ou si adultes se sont réfugiés dans les jeux virtuels pour fuir la « dure » réalité du confinement…

Le retour à la vie hors confinement et au travail en présentiel , risque d’être abrupt…

Inégalités sociales

Cela crée aussi une explosion de l’égalité sociale.. Les exercices donnés de façon numérique ont besoin d’un « professeur » (le parent).

Les familles/les personnes n’ayant pas d’ordinateurs , ni d’imprimante sont pénalisées, car suivre des cours / faire du sport avec un prof sur SKYPE ou ZOOM sur un téléphone portable est presque mission impossible! ). Donc elles peuvent être tentées de n’utiliser leur téléphone que pour « s’amuser ».

Solutions

Les écrans sont liés à des machines qu’un humain décide d’allumer ou d’éteindre !!!

Donc , osons appuyer sur le bouton « éteindre » de l’écran du téléphone ou de l’ordinateur ou de la télécommande…de la télévision qui peut avoir un écran d’un mètre, voire plus…donc encore plus addictif..car la personne devant est comme « hypnotisée » ses yeux ne clignent pas, elle est passive et de surcroît risque d’être en surpoids, si elle mange toute la journée, car « à quoi bon, puisqu’on est confinés autant se faire plaisir ! ».

Lisons un livre…Allons faire un tour (pendant une heure)…Faisons du sport tout seul, à notre manière…

Etes-vous prêts pour un nouveau défi ?

UNE JOURNÉE SANS ECRAN !

PRÊTS ? FEU…PARTEZ ! (littéralement, éteignez votre ordinateur pour une journée après avoir lu cet article !

( Deuxième chance …avant d’éteindre votre ordinateur …pour vous aider, voir mes précédents articles sur les écrans)

Nota : les victimes sont nombreuses et en France atteignent plus de 19 700, les personnes en situations critiques décroissent , mais le dé-confinement prévu le 11 mai ne se fera pas pour toute la population.

Pour aller plus loin  1 :

Vous pouvez lire le livre de Michel Desmuzet , La fabrique des crétins ,édition Du Seuil

(1) Institut Cassiopée Chatou  

Risques :

  • « sur le comportement: les enfants qui passent beaucoup de temps devant des contenus violents (jeu vidéo ou télévision) sont plus agressifs et plus enclins à se battre, plus impulsifs. Par ailleurs, la surexposition des plus petits risque d’entraîner une attitude passive face au monde qui les entoure.
  • sur la santé: une surconsommation d’écrans contribue à réduire le temps consacré aux activités physiques et peut favoriser la tendance au grignotage. La conjonction des deux peut alors entraîner une prise de poids ».

https://www.drogues.gouv.fr/comprendre/ce-qu-il-faut-savoir-sur/lexposition-aux-ecrans

 

Pour aller plus loin 2  : données scientifiques, généralement britanniques ou nord-américaines reprises en France                            par un site de référence https://lebonusagedesecrans.fr, 

 

 

CHRONIQUE D’UN CHANGEMENT MONDIAL 5

CHANGER POUR VIVRE COACHING MNUNEZ

Semaine du 13/04 (semaine 5 de confinement)

Après le week-end , vient le Lundi de Pâques. Après un début d’année un « peu spéciale »… des fêtes de Pâques également « un peu spéciales »…

Une parenthèse…

Prenons le temps…

Prenons le temps… de cacher des œufs, pas spécialement parfaits, achetés dans le commerce , mais concoctés avec les « moyens du bord ».

Respirons…

Prenons le temps… d’embellir sa maison ou son jardin (si on va faire ses courses dans un magasin qui vend aussi des fleurs)…

Prenons le temps… de faire du pain et des gâteaux (avec ou sans enfant)…

Prenons le temps… de regarder les fleurs éclore…le long de la route…sur les balcons… dans les jardinières décorées par les jardiniers de la ville…

Prenons le temps… de faire du bricolage et des travaux manuels….

Prenons le temps… de faire le point , de se ressourcer…

CHRONIQUE D’UN CHANGEMENT MONDIAL 4

CHANGER POUR VIVRE COACHING MNUNEZ

Semaine du 06/04 ( semaine 4 de confinement)


Le bien être mental et physique face au confinement

La santé physique a tout à coup plus d’importance et de valeur…

Cependant ,depuis le mois de janvier les livres les plus (re)lus sont La peste de Camus ou Le hussard sur le toit de Jean Giono (sur le choléra)…curieuse façon de préparer son esprit à une pandémie…

Et si on comptait plutôt les pingouins de  l’Antarctique ?

Non , je ne suis devenue complètement folle !!! C’est une proposition sérieuse « compter les pingouins de votre canapé  » et cela aide depuis 2016, les scientifiques de l’université d’Oxford !

Vous avez souri ??

« Chaque fois qu’un homme (ou une femme , un enfant 1) sourit 

Il (elle 1) ajoute quelque chose à la durée de sa vie »

Laurence Sterne

Cela est plus favorable à la santé que la plainte, la victimisation, il est préférable de se protéger de la pollution de l’esprit..

Il convient de prendre du recul.

L’espace de libertés rétrécit peu à peu.

La maison peut être vue comme une prison , mais nous pouvons toujours penser ,c’est ce qui nous maintient en vie, c’est ce qui différencie  les humains des animaux ( voir Si c’est un homme de Primo Levi ) et nous pouvons reprendre notre temps, notre vie en main.

Les boutiques acceptent de moins en moins de monnaie et de billets … les personnes sans carte bancaire sont discriminées. Un élan de solidarité naît dans beaucoup d’immeubles , pour aider les plus pauvres et les personnes âgées.

Les sorties d’une heure pour faire les courses (avec déjà une demi-heure de queue devant le magasin), nous font réfléchir et mesurer encore plus la valeur des choses que nous achetons.

On peut avoir peur des autres et traverser si on voit quelqu’un sans masque dans la rue, mais on peut prendre contact avec nos proches, nos amis, nos collègues via le téléphone ou l’ordinateur…

La vie est là, en nous et tout autour de nous

Les informations ne doivent pas nous empêcher de se réjouir d’être en vie… 

Ni d’apprécier le soleil, les oiseaux, la Nature…même une heure par jour !

Il faut reconnaitre que la pandémie n’est pas notre faute et ne pas se sentir coupable des 11 000 décès en France …

Cela parait encore plus tragique car dans les sociétés européennes et américaines, la vieillesse et la mort ne sont pas des sujets abordés très souvent , ils sont même la plupart du temps occultés…

Même si c’est affreux, il faut s’informer , ne pas céder à la panique ,réfléchir et relativiser …

Principe de réalité

Tous les ans en France la grippe tue entre 10 000 et 12 000 personnes et la pollution environ 50 000 personnes -sources Le Monde et le Figaro (sans que personne ne nous le signale !!! Sans que le pays ne soit paralysé, ni confiné…).

La pollution a baissé en France depuis un mois. Mais les humains ne peuvent pas rester confinés pendant des années pour protéger la planète, ni leur propre santé.

La plainte et la colère peuvent arriver…après l’angoisse

Il ne sert à rien de pester contre les « incapables », le gouvernement, les banques etc.. Oui, on peut demander à certaines personnes de reconnaitre leurs torts publiquement ou face à un tribunal, leur demander des dédommagements financiers…

Mais il ne sert à rien de ruminer sans cesse…plus on donne de l’importance à quelque chose , plus nous portons notre attention dessus , plus elle prend de l’ampleur, plus nous l’ attisons et la colère, la rancœur grandissent, nous étouffant peu à peu.

L’après confinement

L’après confinement peut créer un rebond dans la consommation , car les consommateurs n’ayant été frugaux que par ce qu’ils y étaient contraints, peuvent se remettre à consommer de plus belle ou bien ils auront réfléchi et consommeront avec parcimonie.. ( Lucie Schmid ,Tribune dans  Alternatives Economiques)

L’Espagne veut mettre le revenu universel en place…chose improbable il y a quelques mois.

Il convient de se concentrer sur LE BEAU, LE BIEN, LA VIE…

« L’espace d’une vie est le même

Qu’on la passe en chantant ou en pleurant »

Proverbe japonais

Trouvons des solutions…pour un autre avenir, une autre société , plus juste, plus solidaire, plus humaine.

Soyons plus cohérents, ayons une vie plus en accord avec nos aspirations, nos rêves, soyons plus en accord avec nous-mêmes et devenons qui nous sommes (2) .

1 : notes de Murielle NUNEZ . 2 ( « Deviens qui tu es  » Nietzsche).