AVEZ-VOUS BESOIN DE DOPAMINE ?

07/11/2021. CHANGER POUR VIVRE. COACHING MNUNEZ

Qu’est-ce que la dopamine ?

Dr Anna Lemdke nous l’explique dans son livre « Dopamine Nation »

Dr Lemdke est psychiatre depuis 25 ans et pratique à   Stanford Hospital and Clinics

« La dopamine est un neurotransmetteur. ….

C’est une expérience de récompense et de mouvements de balancier.

La Dopamine est secrétée quand on voit de la nourriture par exemple, ele est liée au plaisir et à la douleur , également ( ces deux sensations étant très proches pour le cerveau) »

« Nous secrétons tout le temps de la dopamine, mais c’est quand le + et le – ne sont pas en équilibre que les soucis arrivent : dépression, etc..

Si nous nous exposons régulièrement à des situations ou des substances qui secrètent de la Dopamine , on change l’équilibre .

Une prédisposition (70 % de nos gènes) , notre naissance et notre hérédité peuvent avoir un lien aussi avec la manière de réagir par rapport à la Dopamine.

Les tempéraments différents font que nous réagissons différemment . certaines personnes sont plus fragiles face aux addictions , et celles qui sont impulsives sont plus sujettes aux écarts de secrétions.

Si on a de la difficulté pour penser et faire quelque chose , nous sommes fragiles vis-à-vis de la secrétion de Dopamine.

L’anxiété , peut aussi conduire à un déséquilibre de Dopamine.

Dans le monde où nous vivons , l’impulsivité n’est pas la meilleure réaction. On doit penser tout le temps aux conséquences de nos réactions. »

 » Plaisir ?

Danser ou chanter , mais aussi chercher une situation , des substances pour échapper à la peine.

Les gens cherche une vie super normale, car la vie de tous les jours ne les intéresse pas , les ennuie.

La vie est très dure de nos jours, car elle est ennuyeuse , nous n’avons pas besoin de sortir de chez nous pour manger ou avoir des loisirs. » (comme nous l’avons vu pendant les confinements, note de Murielle NUNEZ)

« L’espace entre riches et pauvres est grand ,mais à peu près tout le monde peut manger »

« La plupart des personnes veulent plus  , et tombent dans les addictions ; leur cerveau n’est pas adapté à notre monde  et ils se disent : qu’est ce qui ne va pas avec moi ?

Trouvez votre passion !

Agissez , pas seulement y penser ! « 

Plaisir et peine sont localisés au même endroit dans le cerveau.

« Pour le cerveau,  le niveau doit rester à l’équilibre , donc s’il va plus vers le plaisir ou la peine , il va repartir dans l’autre sens.

Cela arrive de façon inconsciente : exemple si on a des like sur Facebook , on en voudra plus et plus !  » (Dr Lemdke , n’est pas sur les réseaux sociaux , car elle crée elle même sa propre motivation, évitant ainsi une addiction au regard des autres )

« On ne peut pas répéter cela , sans conséquence et sans peine , car le déséquilibre est de plus en plus grand.

Pour rééquilibrer, compenser la peine devient plus grande : exemple « g……de bois, je m’évanouis »

« Même si je n’utilise plus les addictions , jouer au poker, nourriture, tabac,  alcool, sport de haut niveau, travail, shopping, célébrité , réseaux sociaux ( plus de deux heures /jour), téléphones ( utilisés comme objet de transition ) etc, même celles à des personnes, si je les ai utilisées trop souvent , ma Dopamine restera déséquilibrée du côté de la peine.

Si on a été dépendant d’une habitude, d’une substance, on est fragiles et on pourra être attirer plus facilement vers d’autres addictions. »

Plaisir dans des petites choses

Pour cela lire Les premières gorgées de bières de Philippe Delerm …Faire de la méditation , regarder les choses sous un autre angle…( voir articles précédents)

Pour Dr Lemdke : « Les personnes qui ont été dépendantes sont empruntes de sagesse, humbles. Elles prennent un jour après l’autre. »

Flexibilité dans l’équilibre.

« L’adaptabilité, est la compétence à maîtriser ,sinon , si on reste dans l’équilibre , on devient ennuyeux et on n’est plus vraiment humains.

Le stress provoqué par les choses qui ne nous plaisent pas (travail/société/famille/amis), peut provoquer le déséquilibre.

On est tout le temps distrais du moment présent, ce qui rend notre vie ennuyeuse. »

« Au-delà de la passion , que dois-je  faire qui a besoin d’être fait ?

Pas des choses grandioses , ou  pour moi , mon ego, mais que puis-je faire pour servir  maintenant, dans mon environnement immédiat ? Répondre à celà, nous emmènera vers l’équilibre de la Dopamine et du plaisir/peine.

Exemple vidéo game pour oublier la vie, en pensant que quelque chose viendra vous sauver de votre vie misérable . Il faut sortir dans la vraie vie , pour découvrir sa mission dans celle -ci. »

Connecter avec le moment présent , l’environnement présent , de vrais humains , rencontrés dans la vraie vie et aller dans la Nature.

« Pour casser une addiction . Séparer les années en mois, en jours, en heure.

30 jours sans l’addiction, pour rééquilibrer le niveau de Dopamine  » (comme le Dr Lemdke fait dans sa clinique.)

« La peine s’accroit , l’anxiété, la colère s’accroient, le sommeil est perturbé (vous vous sentirez pire pour deux semaines , et ensuite , vous vous sentirez mieux) »

Rechute

« 4 ou 5 fois pour certains. Qu’est ce qui peut aider ces gens ?

Après 6 mois, souvent il y a une rechute.

Certains mourrons de leurs sévères addictions, malheureusement. Ils sont le plus souvent victimes d’une maladie mentale.

Si vous restés focalisés sur votre addiction, elle ne partira pas.

Si on pense à notre drogue , on a une petite secrétion de dopamine, l’anticipation, entraine de nouveau vers l’addiction

Parfois , tout va bien , et donc on veut fêter cela… et on retombe dans l’addiction. Donc il faut donc rester vigilants. »

Vivre entre plaisir et peine

« Certaines personnes aiment les grands hauts et bas, pour se sentir en vie et vont rester aussi dans les groupes pour AA (Alcooliques anonymes) ou autres, car ils y sont dépendants, ainsi qu’à leur communauté, ils vont uniquement parler de leur sobriété, du fait qu’ils ne sont plus dépendants.

Les personnes sont souvent honteuses de leurs addictions, le secret les accroit, donc , ils doivent cesser de mentir sur leur addiction et dans la vie en général. »

Être honnête

« Être honnête avec soi-même et les autres cela accroit certaines connections dans notre cerveau, pour équilibrer les secrétions de Dopamine.

Les 12 étapes de AA, sont de bons moyens pour revenir vers la vraie vie, et les anciens dépendants, vont retourner vers leur passé , vers leurs mensonges, leurs erreurs, leurs culpabilités et vont s’excuser de leurs erreurs et de leurs mensonges.

Ainsi, la honte de ne pas être aimé/ée, ou accepté/ée, va s’évanouir. »

Ce qui va produire une catharsis, comme une thérapie.

Penser, Philosopher

« Garder le fil de ses pensées, sans être interrompu/ue par les écrans, les réseaux sociaux, garder du temps en suspens, pour laisser l’esprit vagabonder.

Garder du temps pour rêver, dormir, n’est pas du temps perdu.

L’homme /la femme est un être social , mais il /elle doit aussi s’épanouir personnellement

Prenez le temps des 24h .

Où suis -je ?

Que faire ces 24h ?

Que faire pour servir l’humanité ?

Être congruent/e avec soi-même. »

Pour aller plus loin :

Livre Dopamine Nation /Conversations Anne Lemdke avec Andrew Huberman, Russel Brand et Rich Roll.

Carl Rogers (livres, conférences sur la congruence)

Articles précédents sur le stress

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *