CLIENT AYANT DES PROBLÈMES PSYCHIATRIQUES

CHANGER POUR VIVRE

Que faire concernant un client possédant une pathologie ?

Le coach qui rencontre quelqu’un qui a des problèmes psychiatriques doit rediriger celui-ci vers un thérapeute. Si le client a payé les sessions en avance, le coach doit immédiatement les rembourser et ne facturer que le temps réellement passé avec le client. Si le coach connait plusieurs spécialistes, il pourra donner une liste de professionnels qui pourront gérer les problèmes aux racines profondes de ce client et lui dire que les sessions de coaching ne sont pas appropriées à cet instant, et qu’il doit faire encore du chemin par rapport à son passé et que le coaching est basé sur le présent.

En tant que client, il est important de vérifier les diplômes, les compétences et les formations du professionnel avec qui l’on va travailler.

Quelle est la différence entre le coaching professionnel ou de vie et les autres professions ?

 « Il est souvent très difficile de distinguer les différences entre les thérapeutes et les coachs. Maynard note que » les coachs ne gèrent pas les difficultés traumatiques, émotionnelles ou psychologiques. » Bien sûr les coachs ne sont pas habilités à diagnostiquer des personnes souffrant de déficit de l’attention ou d’autres troubles. Seulement des professionnels ayant suivi une formation spéciale peuvent traiter des troubles psychologiques. Les coachs peuvent aider le client avec des problèmes de la vie courante ou professionnelle qui sont les résultats d’un dysfonctionnement, mais pas le dysfonctionnement lui-même.

Clients ayant des troubles spécifiques.

Il est courant pour les personnes ayant un trouble de l’attention de se battre contre d’autres dysfonctionnement, ce qui peut également interférer avec les sessions de coaching. Sans surprise, un client qui n’est pas traité pour une dépression, n’aura aucun bénéfice de sessions de coaching. La coach Maynard est formelle. Les clients doivent être « prêts, motivés et surtout capables d’être coachés » (1). En fait, elle ne travaille pas avec les personnes ayant subies des abus sauf si elles ont été traitées et guéries et les sessions ont lieu plus d’un an après cela. Il est vital pour les clients de participer à une thérapie et de résoudre ces sortes de problèmes. » (1)

  1. Psychcentral.com