CONTRE-INDICATIONS A L’ HYPNOTHÉRAPIE.

CHANGER POUR VIVRE

Conditions de l’hypnose .

Il peut être utile de commencer par observer une condition qui peut ne pas apparaître au début tout du moins, comme une contre-indication. C’est-à-dire la propre attitude du client envers la thérapie.

Certaines personnes sont extrêmement nerveuses, facilement effrayées à l’idée d’expérimenter une séance d’hypnothérapie…Ils ont peur de perdre le contrôle (comme on le voit dans les spectacles) et de révéler d’effroyables secrets (une personne sous hypnose ne fait et ne dit que ce que sa morale valide), ou de faire l’expérience d’un monde mystérieux et ésotérique. De telles peurs sont infondées car pour la plupart des personnes l’hypnose est une expérience plaisante , douce et extrêmement sécurisée.

Il faudra donc faire un exercice de relaxation ou alors un exercice de visualisation (  » le lieu magique » par exemple )

L’Hypnose peut aider (si maladie diagnostiquée) pour certaines maladies comme l’asthme.

Quelles sont les contre- indications à l’hypnose ?

 Les plus grandes contre-indications sont la schizophrénie, les troubles de personnalité, les addictions aux drogues et à l’alcool entraînant des psychoses, la sénilité, l’épilepsie, la narcolepsie, les conditions bipolaires, les maladies dépressives ou à tendance suicidaire et également les graves conditions cardiaques. (1)

Cela peut être une technique de relaxation pendant la grossesse sous certaines conditions, si la maman n’est pas trop anxieuse.

« L’Hypnose n’est pas recommandée pour les enfants selon certaines personnes. Cependant plusieurs thérapeutes ont mentionné utiliser l’l’hypnose pour améliorer les performances scolaires des enfants ayant des soucis d’apprentissage. (Crasilneck Hall, 1985 ; Illovsky , 1963 ; Krippner, 1966). » (2)

  • Thetherapypartnership.com (2) Site Adam Eason school of hypnosis