LA CONFIDENTIALITÉ

CHANGER POUR VIVRE

La confidentialité est la pierre de voûte du coaching

Si vous recevez vos clients dans vos bureaux ou allez dans les entreprises , vous pouvez parler de sujets personnels , de leur patrons partenaires de vie ,de leurs collègues (qui peuvent aussi être en coaching avec vous, de sujets très personnels.

La confidentialité est essentiel au professionnalisme et à l’image du coach.

Il signe un contrat en ce sens, donc il doit le respecter. Il écrit la plupart du temps « je respecterai la confidentialité des informations de mes clients exception faite à la demande du client ou des situations demandant un recours à la loi « . Ou « Je respecterai la confidentialité des clients en tous temps , et ne divulguerai aucune information à l’exception de situations demandant un recours à la loi ».


La relation entre le coach et le coaché est basé sur la confiance.

Le client doit se sentir à l’aise, pour être complètement ouvert ,afin d’entrer pleinement dans le processus du coaching. Le coaching ne peut pas être mis en danger par des informations divulguées par le coach a un troisième parti. Le coach est là pour faire progresser le client, pour le faire grandir et entreprendre des actions, pas pour son propre intérêt ou son propre ego.

La protection des données est également cruciale.

Le coach a besoin de protéger ses notes et ses enregistrements ( avec un coffre-fort, une entrée spéciale , à part, des murs capitonnés, si les sessions sont faites dans la maison du coach- comme pour les docteurs ou les thérapeutes, qui ont aussi des règles de confidentialité). Le coach doit faire attention qu’aucune information ne soit révélée, ni utilisée par sa propre famille , ses propre amis ou la famille, les amis, l’employeur du client ou les médias. Pour rassurer ses clients , il peut écrire dans le contrat  » j’obtiendrai la permission de la part de mon client avant de diffuser son nom comme client ou comme référence ou toute autre information pouvant l’identifier. J’obtiendrai la permission de la personne coachée avant de diffuser une information à une autre personne me rémunérant -dans le cas où l’entreprise / le département RH rémunère le coach, et non le client) « 


Certains coachs envoient également un document « d’engagement » ( « promise document » en anglais) dans lequel ils envoient un code des conduites du coaching à leur client. Ce document liste les engagements du coach envers ses clients et c’est une manière d’expliquer aux clients tout ce qu’ils ont besoin de savoir sur le coaching.