QU’EST CE QU’UN CONTRAT DE COACHING ?

CHANGER POUR VIVRE

Le coach est co-responsable de la croissance de ses clients.


Le coach a des responsabilités dues à son professionnalisme, son éthique, qui sont spécifiées dans le contrat : chercher , clarifier et aligner ce que le client veut achever, encourager le client à découvrir lui-même des solutions, choisir des solutions et des stratégies générées par le client et le coaché devra être responsable et engagé dans la démarche du coaching.


Le client a la responsabilité et cela doit être clair depuis le début des sessions de coaching. Le coach ne fera pas tout le travail qui doit être fait, ni la réflexion. Le coach utilisera par exemple le triangle de Karpman pour éviter les manipulations possibles et reconnaîtra les clients qui n’ont pas vraiment de s’investir dans le processus du coaching , ni dans le changement ou l’action. Le coach choisira alors de ne pas prendre ces clients en séance de coaching et de ne pas signer de contrat avec eux, car le travail serait voué à l’échec, et la collaboration serait du temps et de l’énergie perdus de part et d’autre.


 » Pour que le coaching soit efficace , le client doit s’engager à prendre une part active dans le processus, ce qui inclut identifier ses propres objectifs et les résultats souhaités et faire les exercices ainsi que les activités demandées entre les sessions de coaching. En tant que client, vous proposez l’agenda et les thèmes à aborder à chaque session. » (1)

La confiance


Le coaching est basé sur la confiance, donc il est essentiel qu’en tant que client/e  » vous soyez une personne digne de confiance et authentique, qui dit ce qu’elle pense et croit  » (le coach y répondra avec tact bien sûr, nous ne sommes pas dans une émission de télé-réalité ! )  » partageant les hauts et les bas – et non dire seulement ce que vous pensez être ce que le coach veut entendre ou ce qu’il pourrait souhaitez que vous disiez de façon réelle » ( mais que vous ne pouvez pas encore dire , car vous n’avez pas encore assez progressé, par exemple vous n’avez pas fait vos exercices physiques et n’avez pas perdu deux kilos , comme prévu…).

Bien entendu , le client est responsable pour le paiement des sessions, en avance, comme convenu dans le contrat , le paiement n’est pas remboursable , sauf en cas de grave maladie ( comme stipulé dans le contrat) . Le/La client/e doit se présenter à l’heure, prêt/e à travailler , il ne débordera pas non plus sur l’heure de coaching du client suivant (les sessions en présentiel ou par téléphone sont de 45 à 60 mn, le coach prévient le client 15 mn avant la fin de la séance qu’elle va bientôt finir , donc au cas où il a quelque chose d’important à ajouter ,il peut le faire pendant la session).

Le coach assistera le client dans la réalisation de son propre potentiel et respectera votre droit à prendre vos propres et responsables décisions, ainsi, vous devez avoir conscience que les résultats souhaités ne peuvent pas être garantis si vous ne fournissez aucun travail. Le client entre dans le coaching avec une compréhension que le degré d’efforts et d’énergie mis par lui-même dans le processus, déterminera largement les résultats de cette expérience. « (1)


En résumé.

Le coach a besoin d’encourager ses clients à prendre leurs responsabilités. « Il doit les aider à prendre l’entière responsabilité de leur vie et des circonstances. C’est pourquoi il serait irresponsable pour un coach d’accepter de se féliciter pour les succès de ses clients ou de se flageller pour les erreurs ou les échecs de ceux-ci. Les clients sont en charge et donc prennent l’entière responsabilité de ce qui leur arrive , sinon , ils ne pourront profiter du processus du coaching.
Le coach n’est là que pour aider le client à trouver ses propres solutions et à prendre des actions , pas pour satisfaire son propre ego.

(1) site Higherpathcoach