COMMENT IDENTIFIER LES FREINS ?

CHANGER POUR VIVRE

Etudier ce que sont les freins dits  » croyances/pensées limitantes » et comment elles ont été créées en premier lieu, nous permet de comprendre pourquoi elles sont un élément essentiel pour le life coaching, celles -ci ayant un impact sur le coach et également sur ses clients.


Sans la connaissance de cette notion, le coach perdrait beaucoup de temps et d’énergie à travailler en surface dans des domaines qui sont contrôlés de manière plus profond ,par le subconscient.  » En tant qu’adulte, et avec l’aide d’un life coach ou d’un autre praticien , vous pouvez prendre la responsabilité de ses croyances et les remplacer par des pensées positives qui vous serviront mieux. Si vous trouvez que des pensées sont des obstacles à la réalisation de vos objectifs , alors, vous avez certainement une ou plusieurs pensée/s limitante/s cachée/s.

Une méthode passionnante.


The gremlin-taming institute (l’institut pour apprivoiser les gremlins/diablotins) a été par Rick Carson à Dallas en Californie.


 » Il s’agit d’une méthode en trois phases , qui nous permet de choisir la lumière à la place de l’ombre, le bien à la place du mal, l’amour à la place de la peur qui peut nous détruire. Apprivoiser le diablotin » est plus qu’une philosophie, c’est un procédé qui évolue. Certains coachs utilisent cette méthode depuis plus de 30 ans. »


Les gens se forgent une image d’eux-mêmes, mais elle change tout le temps, elle ne reste pas statique. Depuis la naissance , les parents, les professeurs, les amis et les « experts » donnent leur avis sur cette image, que vous prenez pour argent comptant. Ainsi , ils peuvent soit accroître ou limiter votre développement. Celle-ci devient « la norme » ou « la zone de confort ». Les clients resteront souvent prisonniers dans cette zone , car cette image et le système de pensées qui l’accompagne , les maintiennent là. beaucoup de personnes vivent dans un circuit fermé. Une personne avance en créant des idées qui renforcent et rendent de plus en plus profondes ses pensées limitantes à chaque étape, et créent un cycle qui se répète à l’infini.

Business Colleagues Together Teamwork Working Office

Système de protection


Par exemple, si un enfant a un trauma émotionnel ou physique, est critiqué par ses parents ou des amis il va créer un système de pensées pour se protéger. C’est un réflexe de survie, pour se protéger et prévenir la peine. C’est à ce moment que les pensées limitantes naissent, celles-ci sont alors implémentées dans le cerveau de l’enfant devenu adulte. L’adulte cherchera des événements qui « prouveront que ses pensées sont vraies ». Par exemple ,  » tous les hommes sont des s… » ou « je suis une victime » , « personne ne m’aimera jamais ». La chose la plus étrange est que pour rester fidèle à cela , nous distordons, omettons et même effaçons les preuves ,les évidences qui vont contre ces croyances. C’est comme si nous avions un filtre de spams , excepté que celui-ci permet seulement les spams d’atteindre votre boîte mail.


La solution est d’accepter que vous avez des pensées limitantes et de faire un travail sur vous -même et de les faire disparaître. Les livres, les ateliers, le coaching et la thérapie vont vraiment vous aider dans cette aventure. Bien sûr, vous pouvez les accepter et ne rien faire à leur sujet…Mais gardez à l’esprit que si vous avez des enfants ,vous-même, alors tout manque de joie, de confiance ou d’inconfort mental dont vous allez faire l’expérience, va être « légué » à vos enfants.


Rappelez-vous que les parents ne peuvent être tenus responsables que s’ils sont conscients. Donc , peu de gens ont une idée de ce qui arrive et ce n’est certainement pas quelque chose que l’on apprend. On ne peut pas accuser nos parents pour la façon dont la vie a tourné pour nous ,car ils ont fait leur possible avec ce qu’ils savaient et l’expérience qu’ils avaient à cette époque. » (1)

En résumé


Donc la démarche est la même pour tous les humains : les clients sont leur propre prison, et c’est le travail du coach de leur procurer la liberté et d’ouvrir la porte de la prison afin qu’ils profitent de leur liberté personnelle. Les croyances peuvent être changées: vous pouvez choisir de croire votre propres croyances: c’est pourquoi vous pouvez choisir de les changer. La suppression de ces croyances limitantes libérera le client et l’aidera à progresser dans la réalisation de ses objectifs. Mais rappelez-vous qu’un life coach n’est pas un thérapeute , la base et le but du coaching est l’action.


(1) Dan O’ Neil