QUE VEUT DIRE : HOLISTIQUE ?

CHANGER POUR VIVRE

Définition d’holisme.

L’ « holism (du grec holos, qui veut dire tout, complet, entier, total), est une idée que les systèmes naturels (physiques, biologiques, chimiques, sociaux, économiques, mentaux, linguistiques, etc.) et leurs propriétés, devraient être observées en tant qu’un tout et non une collection de parties » (1)

Exemples

Nous pouvons prendre quelques exemples dans lesquels la notion d’holisme existe. En philosophie : Hegel rejetait « la conception fondamentale atomique de l’objet (STERN, 38). » (1). En sociologie : Emile Durkheim a développé un concept holistique qui le place en opposition au fait que la société n’est pas qu’une simple addition d’individus… (1). En psychologie de la perception : un mouvement très important est né au début du XX° siècle, appelé la gestalt thérapie. Les personnes les plus connues suivant cette thérapie sont Wolfgang Koehler, Max Wertheimer, Kurt Koffka, Aron Gurwitsch et Maurice Merleau-Ponty. La psychologie téléologique représentée par Alfred Adler et Edgar Morin, philosophe français et sociobiologiste, peut être considérée comme holistique (1). En neurologie, un débat très animé a lieu depuis la fin du XIX° siècle en ce qui concerne l’organisation fonctionnelle du cerveau (1). De nos jours, il a été prouvé que les neurones supposés dégénérer et diminuer à mesure que nous prenons de l’âge peuvent être « plastiques » et produire de nouvelles connections même à un âge avancé. La physique quantique, ainsi que de nombreuses expérience sur l’eau entre autres (les molécules changent si on dit à l’eau « je t’aime » ou « guerre ») montre que tout sur Terre est lié et que chaque chose, chaque être est une source d’énergie.

Un exemple de coaching holistique.

En coaching de vie, Kathryn Lee-Ryder accueille des femmes sur son site web, destiné à aider des femmes abusées et à prendre un nouveau départ, de manière holistique. « Son succès en affaires l’a également fait grandir personnellement et elle a trouvé le courage de sortir d’une relation abusive de plus de 23 ans. » (2)

Son approche est holistique car elle donne aux femmes abusées la confiance et le courage d quitter des relations abusives et alors de prendre le soutien nécessaire pour reconstruire leurs vies et devenir indépendantes émotionnellement et financièrement.

Les coachs se doivent aussi de voir leur client de manière holistique, afin de les aider. C’est pour cela qu’il est sage de donner un questionnaire regroupant de nombreux domaines au client lors de son premier entretien. Le coach pourra alors être capable de préparer les futures sessions avec son client et de connaitre quels sont les défis que ce dernier doit relever et le cas échéant le diriger vers un médecin ou un thérapeute.

(1)Wikipédia.org (2) Estelle Gibson : Journey to freedom.com