POURQUOI DEVONS NOUS AGIR ?

POURQUOI DEVONS NOUS AGIR ?

2 avril 2021. CHANGER POUR VIVRE. COACHING MNUNEZ

Comment changer ?

 

Pour changer , il faut changer consciemment ce que je pense , dis, ressens, en prétant attention à ce que je pense, dis et ressens, au moment ou cela se produit.

C’est ce que font les bouddhistes et les personnes qui pratiquent la méditation en pleine conscience

 

Pourquoi voulons-nous éviter les frustrations ?

 

Pour nous consoler de ne pas pouvoir faire tout ce que nous voulons…

Il nous reste les chocolats et les fleurs….

 

 

Mais est-ce que d’habitude nous savons vraiment pourquoi nous nous faisons ce que nous faisons ?

 

La plupart du temps pour éviter la peine , pour éviter de souffrir ou pour avoir du plaisir.

On se prépare à quelque chose de mieux…

 

 

La plupart des américains ( mais le constat est le même en Europe), regardent les écrans pendant 7h chaque jour, et ils sont conditionnés ( comme le chien de Pavlov ou des souris de laboratoire qui sont influencées pour aller dans tel ou tel couloir) et surtout sont guidés vers quelle émotion ressentir.

 

Que ressentir ?

 

Avec toutes les informations négatives ( même avant le /la COVID ! ) ?

 

La peur

 

Ils veulent oublier leurs problèmes et ceux du monde…

Ainsi les gens mangent trop, mangent du sucre ,prennent des drogues, boivent de l’alcool , s’abrutissent encore plus sur les écrans , au lieu de lire , de parler ,ede jouer avec des humains, sont paralysés, ont peur, utilisent des anti-dépresseurs…

Si l’on veut vivre sans être conscient , car cela nous fait trop souffrir , nous allons en payer prix (exhorbitant).

 

Comment réussir ?

 

 

Les personnes qui réussissent ont un schéma qui se répète…

Vous devez savoir ce quevous voulez, connaitre le résultat.

Pas ce que vous devriez faire (car on peut avoir toute une liste et ne rien faire ! , ou ne pas être heureux après avoir fait toutes les actions notées ! )

 

 

Qu’est-ce que je veux atteindre /obtenir ?

 

La clareté est le secret, plus vous serez clair, et plus vous aurez de pouvoir !

 

Le cerveau est un serviteur , il écoute ce que vous dites, et surtout les ordres donnés avec attention, émotion et passion (c’est pourquoi si j’ai peur de tomber de rater un examen oujesuis très en colère …la charge négative étant énorme …. le cerveau me donne ce que je veux avec tant d’émotion ! )

 

Pourqoi est ce vital ?

 

Quand vous savez ce que vous voulez , votre conscience va attirer et manifester les choses que vous voulez (vous désirez un enfant , vous ne voyez que des femmes enceintes dans la rue, vous cherchez une voiture de telle marque , vous en voyez sur les écrans et près de chez vous…)

 

Comment fonctionne le cerveau ?

 

Votre cerveau filtre ce qui est important et le met à notre conscience et relègue les 99 % restants dans notre insconcient !

 

Si je dis « l’amour , l’argent n’est pas important !  » Que croyez-vous qu’il va arriver ?

Et oui , les opportunités d’avoir l’un et/ ou l’autre ne se présenteront pas de sitôt !

 

Le cerveau suit bêtement…

 

Donc , si je dis  » je veux cela » , mon cerveau va me montrer cela !

 

Je dois être conscient de ce que je veux. Je peux faire un tableau de visualisation ( voir articles précédents).

 

Pourquoi pas utiliser un tableau de visualisation pour retrouver son bien-être ?

 

Le tableau de visualisation sert à mettre en conscience ce que je veux, pour que ma conscience , mon cerveau l’attire.

 

Ainsi je m’auto-hypnotise (voir articles précédents), pour attirer ce que je veux et ce qui est important pour moi.

 

Si je ne m’auto-hypnotise pas moi-même , les autres vont se charger…de vous faire croire ce qu’ils veulent…Les écrans sont un moyen très puissant de le faire , regarder les yeux des personnes devant l’écran ( ils ne bougent pas les pupilles, ils sont dans un état de somnolence , propice à l’hypnose)

 

 

 

Pour aller plus loin , lire les livres du Maître Zen Thich Nhat Hanh et ceux de Jon Kabat-Zinn et voir les vidéos de Tony Robbins

COMMENT CHANGER VOTRE COMMUNICATION ?

 

COMMENT CHANGER SA COMMUNICATION ?

Bientôt le 1 avril 2021. CHANGER POUR VIVRE. COACHINGMNUNEZ

 

 

Pourquoi la communication est-elle vitale  ?

 

Les mots ont un impact de 7% (voix , tonalité, insistance sur certains mots, timbre, volume et vitesse…) et les émotions de 38 % , la physiologie de 55 % ( gestes et expression du visage).

Les politiciens et les commerciaux utilisent tous ces traits pour vous convaincre.

Les êtres humains sont programmés pour repérer ce qui est ou non authentique ( « congruent », comme disait Carl Rogers).

 

« Fake it ‘till you make it ! » disent les anglo-saxons ( Prétends jusqu’à ce que cela soit vrai !)

 

Humeur du moment

 

Vous vous dites …Rien de nouveau…sous le soleil… le poisson d’avril attendra…l’époque n’est pas à l’humour…

 

Les mois, les confinements , se succèdent et se ressemblent tout en étant différents. Comme une lente agonie.

 

La Nature elle, a décidé de nous donner la chaleur et la beauté qui nous manquent depuis un an…Triste anniversaire !

 

 

Etant plus souvent avec nous-même, il est important de surveiller ses pensées et se paroles. Car nous sommes la personne à qui nous parlons le plus (dans notre tête)

 

Changeons la communication que nous avons avec nous-même.

 

Posons-nous les bonnes questions .

Si nous ne pouvons atteindre une chose, demandons-nous :

 

  • Comment puis-je me le permettre ?
  • Pourquoi , je ne le fais pas ( blocages , lesquels, les faire disparaitre)

Ce qui rend les gens plus forts est la façon de communiquer avec soi-même.

 

 

La solution pour avoir un meilleur mental :

 

  1. Poser les bonnes questions
  2. Se répéter comme des incantations, des affirmations qui nous poussent vers le haut (ex : je suis à ma place, et pour tous vos souhaits :  je suis riche, j’ai une relation fantastique avec …, j’ai un CDI, une entreprise,  j’habite une maison extraordinaire. Plus vous préciserez et ressentirez de la joie en le disant, plus votre esprit croira, que c’est dans le champ du possible voire cela existe déjà !).

Si vous en doutez ,pensez au fait que d’habitude on se répète  » je suis nul/le, je n‘y arriverai jamais, c’est trop difficile  » et ???? Notre esprit y croit…

 

 

Dire : « pourquoi cela n’arrive qu’à moi ? Qu’ai-je fait à l’univers ? » , entraine des émotions négatives et de l’immobilisation.

La qualité de votre vie dépend de la communication que vous avez avec vous-mêmes.

 

C’EST QUOI LA COMMUNICATION NON VERBALE ?


C'EST QUOI LA COMMUNICATION NON VERBALE ?

24/02/2019. CHANGER POUR VIVRE. COACHING MNUNEZ

 

 

Quelles sont les composantes de la communication non verbale ?

« Le coach construit une relation, utilise l’écoute active, agit comme un miroir par rapport aux gestes du/de la client/e, il change de ton et de rapidité dans la voix quand cela est approprié, et connait entre autres, la valeur du silence » (1)

 

Panorama

 

Les yeux sont importants.

 

Le coach regarde le client de façon sympathique, non en inquisiteur.

Souvent un regard peut être perçu comme insultant ou dangereux, le coach doit observer attentivement ce qui est confortable pour le /la client/e et si elle/il se sent en sécurité et non « abandonné/e »

 

La manière de bouger le corps est également importante et l’observation du corps du/de la client/e. le coach doit maintenir une distance confortable pour le client, si le client a besoin d’une accolade, il est important de le faire (de manière professionnelle, sans devenir engagé émotionnellement) et éventuellement une petite tape dans le dos, sinon le client se sentira rejeté.

 

 

 

Le ton de la voix doit être clair pour le coach comme pour le/la client/e. le coach doit être vraiment enthousiaste, encourageant, plein d’énergie et sympathique.

 

Le coach doit écouter avec une très grande attention, la voix du/de la client/e, afin de ressentir les sentiments, les doutes, etc. que le/la client/e va exprimer en parlant.

 

Le silence est aussi un bon moyen pour le client de réfléchir, mais le coach ne doit pas laisser un trop long moment de silence entre deux phrases.

 

Quels sont les signes non verbaux ?

 

La position sur la chaise est aussi révélatrice de ce que le/la client/e ressent.

 

Le coach sera proche de ses clients mais pas trop proche pour que ceux-ci se sentent en sécurité.

 

La position de la tête du coach est importante aussi, la plupart du temps sur le côté, ce qui est une marque de compassion et d’écoute active.

 

Si le client a la tête vers le bas par exemple, il manque d’assurance, a besoin de plus d’estime de lui-même.

 

Les mots utilisés sont importants également, ils en « disent long » sur notre communauté, nos origines, le contexte, et la vitesse de la parole révèle elle aussi si on est fatigué, calme joyeux, ou si on a peur.

 

Quel est le rôle de la communication non verbale ?

 

Les contradictions entre le langage non verbal et les mots seront détectés et observés par le coach pour comprendre les pensées limitantes que le/la client/e a.

 

Le coach ne doit jamais lui-même donner un message prêtant à confusion, il a besoin d’être enthousiaste, authentique, s’amuser dans son travail, et généreux, prendre soin de son client, être bienveillant, donc être honnête et en paix avec lui-même, les humains et le monde.

 

Souvent les mots ne comptent pas (comme quand on écoute une chanson dans une langue étrangère), le reste est plus important ; les gens vont se rappeler de la présence,  du charisme, de l’émotion ressentie, de l’enthousiasme…

  1. http//www.coachingconfidence.com/

Pour aller plus loin :

Si vous êtes en quête d’éthique, de bien-être et de performances. Contactez-moi !

Différences entre questions ouvertes et questions fermées ?


QUESTIONS OUVERTES OU FERMEES ?

09/02/19. CHANGER POUR VIVRE. COACHING MNUNEZ

Les questions ouvertes permettent d’obtenir de longues réponses, plus profondes que celles obtenues par des questions fermées. Elles commencent par Qui, Quand, Quoi, Où, Comment (on évitera, Pourquoi en PNL/hypnose car le client à tendance à rester bloqué sur le pourquoi, et va toujours vers les mêmes solutions qui ne le servent pas). (3)

Les questions fermées peuvent donner des réponses d’un mot ou contenant une courte phrase, et sont assez pauvres car elles contiennent une sélection assez courte, traditionnellement oui /non.

 

  • Les questions ouvertes permettent d’obtenir de longues réponses, plus profondes que celles obtenues par des questions fermées.

Elles commencent par Qui, Quand, Quoi, Où, Comment (on évitera, Pourquoi en PNL/hypnose car le client à tendance à rester bloqué sur le pourquoi, et va toujours vers les mêmes solutions qui ne le servent pas). (3)

 

Ce type de questions permet d’obtenir des réponses également plus ouvertes et avec un supplément d’informations autour de la première question.

 

Les questions ouvertes donnent une étendue très grande d’informations sur le client. 

 

« Ces questions ont les caractéristiques suivantes : elles demandent au client de réfléchir et vous refléter le système de pensée de celui-ci, des sentiments, des opinions et vont contrôler la conversation du client. (1)

 

  • Les questions fermées peuvent donner des réponses d’un mot ou contenant une courte phrase, et sont assez pauvres car elles contiennent une sélection assez courte, traditionnellement oui /non.

Et parfois le coach obtient un « Je ne sais pas ».

 

Le coach a besoin de rythmer les séances et peut les utiliser de temps en temps pour laisser le client se « reposer » ou pour le faire revenir à plus d’attention.

 

Elles sont cependant à éviter la plupart du temps, pour ne pas perdre des opportunités d’aider le client.

 

Les questions fermées ont pour caractéristiques de donner des faits, ce sont des réponses faciles, des réponses rapides, et le client dans ce cas garde le contrôle de la conversation.

(1) http// examples.yourdictionary.com

(2) http//examples.yourdictionary.com

http//www.coachingconfidence.com

 

Pour aller plus loin dans le questionnement.

Contactez-moi !

 

 

QU’EST CE QUE L’EFFET MIROIR ?


QU'EST CE QUE L'EFFET MIROIR ?

07/01/2019. CHANGER POUR VIVRE. COACHING MNUNEZ

 

 

 

L’effet miroir : le fait de « copier physiquement le comportement d’une autre personne et de refléter ses mouvements. Ceci est fait avec subtilité et respect. A un niveau inconscient cette personne entrera en communication avec vous, se sentira comprise et appréciée par vous, elle verra l’intérêt que vous lui portez. » (1)

 

Différence entre l’effet miroir et la correspondance / le matching : une différence basique entre le miroir et le « matching » est le minutage/timing.

 

En effet l’effet miroir est simultané é alors que le matching se fait en décaler, avec un délai.

 

 

Par exemple, si le client parle et fait des gestes en même temps, le coach attend de façon immobile. Puis quand vient le moment pour le coach de parler, il utilisera les mêmes gestes.

 

« Comme vous pouvez le voir ( oui, cette personne est «  visuelle » ; ) , voir mes précédents articles), en utilisant l’effet miroir et la correspondance/ Le matching , vous établirez non seulement une connexion très raide avec votre client et cela l’aidera également à avoir un e ouverture d’esprit et de motivation plus grands , entraînant un travail plus efficace » (2)

 

(1) NLP rapportclean language.co.uk (2)Lb life coaching.com Natalie Ekberg

 

Si vous voulez aller plus loin dans votre accompagnement.

Contactez-moi  !

 

CIRCUIT FERME ET FEEDBACK ?


CIRCUIT FERME / FEEDBACK ?

05/11/18. CHANGER POUR VIVRE. COACGHING MNUNEZ

 

 

Qu’est ce que le feed back ?

Le feedback est communément divisé en deux types – habituellement positifs et négatifs.
Ces termes peuvent apparaître dans deux contextes :

  1. dans un contexte d’abîme entre les références et les valeurs actuelles de certains paramètres, basé sur le fait que l’abîme augmente (positif) ou rétrécit ( négatif)
  2. dans un contexte d’actions ou d’effets qui altèrent le fossé, basé sur le fait que cela est lié à des récompenses ( positif) ou des non récompenses ou des punitions (négatif). (2)

 

Autre définition

 

En sciences sociales, un circuit de feedback qui contrôle le comportement des individus peut être divisé en 4 étapes :

 

  • L’évidence. Un comportement doit être mesuré, capté, et les données doivent être consignées.
  • Pertinence . L’information doit être partagée à l’individu, non sous forme « crue », mais d’une façon , dans un contexte qui donne à cette donnée une résonance émotionnelle.
  • Conséquence. L’information doit illuminer une ou plusieurs voies à venir.
  • Action. Il doit se produire un moment très clair où l’individu va recalibrer son comportement, il va faire un choix, et agir.

Alors, cette action est mesurée et le circuit du feedback peut tourner une fois de plus, chaque action stimulant de nouveaux comportements , qui amèneront pas à pas l’individu vers ses buts. » (2)

 

 

Un exemple.

 

Jacqui Cleaver a imaginé un « Nouveau Vous » camp en 2007.

 

Il présente ce camp d’entrainement comme suit : « D’abord nous vous disons merci d’ avoir choisi ce camp d’entrainement pour avoir un style de vie en meilleures santé et forme.

 

Depuis 2007 nous avons aidé des milliers de clients , de différents sexes et âges, de différents styles de vie, de différents passés, de tous les coins du Globe, dans nos 150 camps.

 

Nous ( sa femme et lui) , sommes aussi passés par des pertes de poids et des périodes d’entraînements, après avoir testé les effets yo-yo de mauvaises diètes pendant des années.

 

Il n’existe pas de diète miracle à la bonne santé.


Au début ces camps étaient tenus par des anciens militaires donc avec des douches froides et d’exercices d’abdos dans la boue..

 

.Cela a plus ou moins disparu.

 

Mais l’entrainement est cependant intensif, en relation avec le client.

 

Les programmes sont peu à peu affinés en fonction des individus et nous recherchons toutes les dernières nouveautés en rapport avec le sport et la santé, pour toujours être au meilleur de nous-mêmes.

 

Nous avons également introduit des séances de NLP et de coaching de vie dans les programmes de nos clients, afin de briser de vieilles habitudes et d’en prendre de nouvelles.

 

Cela introduit un réel changement pour la vie.

 

 » Connaissant le concept du circuit fermé, les individus peuvent travailler dessus. Cela peut devenir un processus du coaching.


Le coaching du circuit fermé à la compréhension du processus de performance du management qui livre des enregistrements audios et des enregistrements d’écrans pour augmenter l’agent de productivité et réduire l’agent du temps du stage/ d’entrainement.

 


Coaching du circuit fermé :

 

  • Le coaching du circuit fermé est un processus toujours en évolution.

Les mesures, les ajustements, le coaching et les tâtonnements doivent être intégrés à la culture de l’entreprise et continuer sur une base qui évolue pour produire un effet de changement à long terme.Imaginez aller faire des entraînements une fois , puis penser maigrir ou avoir des muscles ,soudain !

 

Impensable, non ?

 

Seule la régularité et des exercices répétés vous apporteront une amélioration.

 

  • Le coaching du circuit fermé doit s’étendre afin d’inclure la manière de travailler des vendeurs et aussi des processus de services?

Chaque organisation a d’uniques ventes ou d’uniques processus de services, relayées par tout le personnel administratif.

 

Un élément clé du circuit fermé est de s’assurer que les agents soient entraînés pour un usage adéquat des systèmes , accomplit par l’usage des enregistrements audios et des écrans. (1)

 

 » Même si cela peut paraître un peu intrusif pour certaines personnes…

 

(1) thefreelibrary.com (2) Wikipedia (3) Wiki.answer (4) Zoé Creighton coaching

 

Pour aller plus loin.

Contactez-moi !

 

QUE SIGNIFIE « LE CIRCUIT FERME » ?


QUE SIGNIFIE "CIRCUIT FERME" ?

04/11/2018. CHANGER POUR VIVRE. COACHING MNUNEZ

 

 

 

Qu’est ce qu’un circuit fermé ?

« Le circuit fermé » ressemble au signe de l’infini, c’est un concept utilisé pour expliquer comment les personnes sont limitées par leurs propres pensées, car ils restent dans leur zone de confort, ils ont une sorte de système de contrôle qui modifient les données extérieures en fonction des données intérieures, afin qu’elles « match », c’est à dire que si une femme se dit  » je ne vais jamais trouver de copain « , le système lui répond en sabotant tout prémisse de relation, afin d’être en accord avec cette pensée limitante.

 

Comment fonctionne un feed-back ?

 

Un circuit fermé a un feed-back automatique (de pensées négatives habituellement), l’opérateur ( l’individu) met tous les points importants puis le système de contrôle prend la main et fonctionne en automatique..

 

.Un peu comme quand un individu enregistre sa destination dans son GPS et que celui-ci le guide pour le reste du chemin.

 

On peut aussi mettre une certaine vitesse et le cruise control , maintiendra celle-ci, tout le temps du trajet.

 

Vous pouvez aussi contrôler votre thermostat et la température restera la même durant la journée puis décroîtra la nuit.

 

 

Quel est le travail du coach ?

 

Le travail du coach est de libérer ses clients de leur propre prison imaginaire, en utilisant des feed-backs positifs.

 

Zoé Creighton dit :

 

« (Un coach) permet aux individus de briser le circuit fermé en pensant:

 

  1. les individus pensent en cercles, les personnes qui ont de bonnes performances ont peut-être de plus larges cercles , mais ils en ont quand même.
  2. Tous les employés de la même organisation pensent dans le même circuit fermé
  3. Les circuits fermés sont renforcés par le fait que nous fassions des assomptions ( que chacun fait pour simplifier notre monde complexe)
  4. ( The coach) utilise une variété d’outils pour briser ce cercle vicieux, sans pour autant juger ses clients. Il pose des questions apparemment sans conséquence, mettant au défi , il a des compétences d’écoute , d’hypnose ou de PNL qui sont très importantes pour son travail.

 

Pour aller plus loin .

Contactez-moi !

 

 

QUELLE EST L’IMPORTANCE DES QUESTIONS EN COACHING ?


Importance des questions en coaching ?

04/09/2018. CHANGER POUR VIVRE. COACHING MNUNEZ

A l’aide de questions puissantes le coach fait progresser les clients. Pour éviter que les clients ne se sentent inconfortables face à ces questions , le coach doit expliquer comment les sessions de coaching fonctionnent. Les mots, le langage et les effets de ceux-ci sur la relation doivent être étudiés.

Le coach ne cherche pas des réponses ou des informations de cette façon. Ses questions sont ouvertes.

Les compétences du coach à pouvoir écouter de manière active et celles de pouvoir des questions sont cruciales pour les sessions de coaching.

 

Tout d’abord, le coach ne donne ni avis , ni instruction, le client doit découvrir les choses essentielles à propos de lui-même , sans être diriger. le coach l’accompagne dans son voyage , mais ne le guide pas.

 

A l’aide de questions puissantes le coach fait progresser les clients.

Pour éviter que les clients se sentent inconfortables face à ces questions , le coach doit lui expliquer comment les sessions de coaching fonctionnent.

 

Les mots, le langage et les effets de ceux-ci sur la relation doivent être étudiés.

 

Ensuite, les questions posées sont différentes de celles que l’on pourrait utiliser dans la vie quotidienne: comme « quelle heure est-il ? par exemple.

 

Le coach ne cherche pas des réponses ou des informations de cette façon. Ses questions sont ouvertes : elles n’invitent pas à répondre par « oui » ou par « non ».

 

Questions commençant par : comment ,combien, où ,quoi, qui, quand, seront utilisées.

 

Quand elles sont utilisées au bon moment, et dans le bon contexte, ces questions ont plus d’impact que les questions habituelles.

 

Enfin, regardons quelques exemples donnés par Robert Neely ( life coach depuis plus de 10 ans)

 

 

 » Sur une échelle de 1 à 10… ?

 

C’est la question que j’utilise le plus régulièrement .

Cela aide pour vérifier dans quel état se trouve le coaché et également pour vérifier des observations, des conclusions.

 

Cela permet aussi de reconnecter le client à son état interne, ce qui est plus précis que de demander seulement comment vous sentez-vous?

 

Qu’est ce qu’il serait arrivé , si vous aviez…?

 

Le format de cette question permet de recadrer une personne qui démontre qu’elle ne peut pas faire une chose.

 

Certains clients sont bloqués en mode « impossible », « difficile pour eux » ou « pas quelque chose qu’ils font ».

Un mouvement de recadrage permet de passer outre le fait « de ne pas être capable de  » et ainsi d’arriver à faire cette chose.

 

La réponse peut-être : « mais je ne peux pas !! », on peut recadrer une deuxième fois en disant : » imaginez que cela est déjà arrivé, que se passe -t-il maintenant ?

 

Le fait de penser ici et maintenant stimule la physiologie du résultat…

 

Et quand le client commence à considérer le résultat et à discuter les options , les possibilités pour améliorer le processus…il commence à rendre ce qu’il pensait « impossible » faisable dans la « vraie » vie.

 

A ce moment on peut poser des dates pour les objectifs , pour ancrer cela.

 

En effet , cette question change l’état interne des clients, au coach de la poser quand il pense que les coachés sont prêts.

 

 

Qui pensez-vous a fait cela ?

 

Cette question permet de créer une ouverture dans le processus de libération d’une croyance limitante.

 

Une personne qui est bloquée dans « l’impossible » ou « je ne peux pas  » , peut avoir l’opportunité de se voir offert une invitation à s’identifier à quelqu’un qui peut et fait l’action crainte.

 

Le fait que quelqu’un d’autre soit capable de le faire, montre la voie au client. le client va se mettre à sa place en utilisant ses perceptions sensorielles.

 

En explorant son état intérieur en imaginant l’action possible, ses croyances limitantes vont commencer à disparaître.

 

J’aimerais que vous imaginiez…

 

Ce n’est pas une question , mais plutôt une invitation à créer des options.

 

Si quelqu’un est « bloqué » , il peut être utile de l’ emmener vers un lieu où il ne sera pas « bloqué » ou si on veut mettre en place des objectifs , cette invitation est très efficace et puissante, car elle utilise le subconscient et permet d’accroître les possibilités.

 

 

 

Et pourquoi est-ce important ?

 

Si l’on veut identifier les valeurs en jeu dans une situation donnée, cette question les fait faire surface.

 

Le coach a besoin de poser cette question plusieurs fois pour avoir une authentique et interne valeur. » (1)

 

Mais, parfois on peut utiliser des questions fermées,

 

comme celle de l’acronyme G.R.O.W. , elles jouent aussi un rôle important, elles peuvent être rapides , mais sont en général moins efficaces et apportent moins de bénéfices que les questions ouvertes

 

Pour aller plus loin, si vous souhaitez être accompagné/ée.

Contactez-moi !